Une prise de conscience est en train de naitre dans nos sociétés bousculées par de nombreux scandales sanitaires. Rappelez-vous de la vache folle, de la grippe aviaire ou encore du scandale de la viande de cheval dans les lasagnes. Et j’en oublie des centaines, mais à répétition, ce « désordre » alimentaire et industriel nous a fait réfléchir sur notre propre besoin alimentaire.

Veut-on encore consommer ces aliments transformés bourrés de sel, d’additif ou encore cette viande issue d’animaux torturés ?

Non, personne ne veut ça. Mais quelles sont les alternatives pour mieux manger et surtout est-ce que mon portefeuille en sera impacté ?

C’est ce que nous allons voir tout de suite, c’est parti !

1 — Allez au marché

Le marché, lieu idéal pour sentir toutes ces saveurs, lieu de terroir, de convivialité. Un lieu extrêmement agréable et vivant. Le marché est aussi un lieu où nous pouvons faire de bonnes affaires.

Deux techniques existent : la première est la négociation, quoi de plus naturel que de négocier au marché. Cela fait même partie du folklore. Le prix du kilo de tomate, de carotte… tout se négocie. Évidemment plus vous achèterez chez un même commerçant, plus il sera facile pour vous de négocier. Si vous avez du mal avec la négociation ou tout simplement connaitre mes trucs et astuces pour négocier efficacement, consulter cet article : comment négocier et ne plus avoir peur ?

La deuxième technique est d’attendre la fin du marché. Allez-y quand les commerçants commencent à ranger leurs produits. Pour éviter de rentrer avec trop de marchandise, le commerçant sera prêt à vous faire un rabais conséquent. Certes, l’aspect visuel du produit ne sera surement pas au rendez-vous. Mais le gout, lui, reste le même.

2 — Produit local (Locavor) et de saison

La prise de conscience sur le manger sain et local fait naitre une multitude d’actions. De nombreuse association ou de groupement d’agriculteurs se créent pour proposer aux consommateurs des produits de qualités, cueillit à maturité et local.

En plus de consommé sain et local, vous paierez vos produits beaucoup moins cher. Eh oui pas de transport, pas de marge de grande surface, pas de frais de stockage ou de conditionnement. Vous paierez seulement la marchandise et l’agriculteur.

Pour trouver ce genre d’initiative près de chez vous, je vous conseille de consulter ces sites :

La ruche qui dit oui (Plateforme communautaire d’achats groupés).

Les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture paysanne).

Retrouvez l’ensemble des initiatives en France directement sur le site du ministère de l’Agriculture : Manger local — ministère de l’Agriculture

3 — Limiter la viande

Inutile de manger de la viande tous les jours, ou à tous les repas. En manger quotidiennement, d’une part pour votre santé c’est déconseillé, et d’autre part cela revient très cher.

Il est conseillé, de manger entre 250 et 300 grammes de viande ROUGE par semaine, pas plus. Au-delà, vous augmentez le risque de contracter un cancer du côlon.

En limitant votre consommation, vous pourrez acheter de la viande de qualité. Aller chez votre boucher et commander une belle entrecôte de 300 grammes, au lieu de manger tous les jours des steaks hachés surgeler.

4 — Le Bio

Tendance ? Nouvelle opportunité commerciale ? Amélioration de l’image de marque ? Peu importe leurs raisons, mais les grands distributeurs, se mettent tous au bio en créant leurs propres marques. Mieux vivre bio d’Auchan, Marque repère Bio Village de Leclerc ou encore Bio Agir de Carrefour.

L’avantage est qu’en moyenne les marques distributeurs sont 20 % moins chères que les autres marques dans le secteur bio. Cela reste encore légèrement plus cher qu’un produit standard, mais bien supérieur niveau qualité.

5 — Quelques outils

Je vous ai dit plus haut que vous pouvez consommer bio moins chère grâce aux marques distributeurs. Mais vous pouvez aussi trouver de bonnes affaires sur des grandes marques.

Grâce à certains outils, il vous sera possible d’obtenir des rabais de 30 % à 50 %, voir même dans certains cas de la gratuité du produit.

Comment est-ce possible ? En créant des partenariats avec les marques, les applications assurent une visibilité au produit en échange d’une commission reversée en tant qu’apporteur d’affaires. Bien entendu pour apparaitre sur ce genre d’outil, les marques doivent faire un effort tarifaire et proposer de belles réductions. Nous, consommateur, ça nous est égal, le principal est d’obtenir le meilleur tarif.

Shopmium : cette application va vous permettre de consommer BIO moins cher. Régulièrement, ils mettent en avant plusieurs produits bio avec des réductions conséquentes. Par exemple au moment au j’écris ces lignes, vous pouvez acheter les fruits secs et séchés de la marque « Le Sillon » 30 % moins chère. Également les yaourts « les 2 vaches » 30 % à 50 % moins cher.

Je peux vous parrainer et vous obtiendrez un paquet de madeleines St Michel gratuitement. Voici le code à rentrer lors de votre inscription : AEUCUEUA.

iGraal : Grâce au CashBack nous pouvons également faire de belle économie. En ce moment 4 % de votre commande vous sont remboursés sur le site Bien et Bio.

Si vous voulez tout connaitre sur le CashBack et son fonctionnement, consultez cet article : comment gagner de l’argent en faisant son shopping

 

Le mot de la fin

Le bien mangé n’est pas réservé à une élite. Chacun peu à son petit niveau consommé sain et équilibré. Certes cela demande quelques efforts, mais est-ce que cela vaut-ils le cout ?

Poser vous la bonne question, interroger votre cœur. Aujourd’hui vous êtes en pleine santé, jeune et beau ou belle. J’en suis très heureux pour vous, mais consommé industriel, consommé des pesticides, du sucre raffiné, des additifs cancérigènes et malheureusement j’en passe, à terme cela ne va pas nous causer du tort ?

Nous avons tous la bonne réponse… bien sûr que cela est très mauvais pour notre santé.

Mais si vous êtes encore là, sur cet article, c’est quel quelque part vous voulez changer, vous voulez consommé mieux pour vous ou vos enfants.

Je vous ai donnée 5 petits trucs pour consommer mieux, moins chers. J’espère que vous allez mettre en application ces conseils, personnellement je les applique tous et j’arrive à consommer bio, local, bon et pas cher. Alors pourquoi pas vous ?

Surtout, n’hésitez pas à mettre un commentaire si cela a était bénéfique pour vous ou si vous connaissez d’autres astuces pour consommer mieux, moins chères.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE