La plus grande ville du Maroc n’est pas la capitale de Rabat, comme on pourrait le croire. C’est l’ancienne ville légendaire de Casablanca. Casablanca est aussi le plus grand port atlantique du pays, l’un des centres commerciaux les plus influents d’Afrique du Nord et un important centre industriel et financier.

Aux VIIe et VIIIe siècles, la région de la Casablanca moderne était occupée par un petit village berbère appelé Anfa, qui devint plus tard une ville commerciale prospère. Plus tard, les pirates ont utilisé Anfa comme base pour attaquer les navires de commerce européens. Au milieu du XVe siècle, la piraterie près des côtes marocaines a atteint une telle ampleur que les Portugais, qui ont le plus souffert des attaques maritimes, ont décidé de l’arrêter définitivement. En 1468, ils envoyèrent leurs troupes à Anfa ; la ville fut prise d’assaut et réduite en cendres.

La nouvelle colonie construite à la place de l’ancienne Anfa s’appelait Casablanca, ce qui signifie “maison blanche” en espagnol. En 1755, la ville fut à nouveau complètement détruite, mais cette fois-ci à cause d’un tremblement de terre. Depuis lors, Casablanca s’est délabrée pendant longtemps, jusqu’à ce que les Français la restaurent, la transformant en une belle ville avec de larges avenues, des parcs publics et des bâtiments créés dans le style mauresque.

Le point de repère le plus célèbre de Casablanca et de tout le Maroc est sans aucun doute la mosquée Hassan II . C’est la deuxième plus grande mosquée au monde après la Mosquée Sacrée de la ville de La Mecque. La mosquée Hassan II a été construite sur la côte atlantique avec une vue spectaculaire sur l’océan que l’on peut admirer depuis la grande salle de prière en verre qui peut accueillir jusqu’à vingt-cinq mille fidèles. Quatre-vingts mille autres personnes peuvent utiliser l’extérieur de la mosquée. La superficie totale de la mosquée Hassan II est de 9 hectares ; la hauteur du minaret est de 210 mètres, ce qui en fait la plus haute structure religieuse du monde.

La mosquée Hassan 2

La mosquée Hassan II a été construite sous le règne d’Hassan II, roi du Maroc, de 1986 à 1989. Cependant, le bâtiment n’a été officiellement inauguré qu’en 1993. La construction a été financée exclusivement par des dons, le budget total atteignant 800 milliards de dollars. Vingt-cinq cents ouvriers de la construction et dix mille artistes et autres experts en architecture et en décoration ont participé au projet. Tous les matériaux de construction (à l’exception du granit blanc utilisé pour les colonnes et les lustres en verre de 50 tonnes provenant d’Italie) proviennent de différentes régions du Maroc. Fait intéressant : l’architecte français Michel Pinseau, qui a conçu la mosquée, n’était même pas musulman.

Il y a 78 colonnes en granit rose dans la salle de prière ; les planchers sont ornés de marbre doré et d’onyx vert, et le toit est couvert de bardeaux d’émeraude brillants. Une technologie de pointe a été utilisée pour protéger le bâtiment contre diverses conditions météorologiques. Par exemple, il y a des planchers chauffants et un toit rétractable, et le bâtiment lui-même est à l’épreuve des tremblements de terre. Au sommet du minaret, il y a aussi un faisceau laser vert de 30 mètres de long, dont la lumière est dirigée vers la Mosquée Sacrée de la ville de La Mecque.

La moitié du territoire de la mosquée Hassan II est située au-dessus de l’eau de l’océan Atlantique. Selon l’architecte, il s’est inspiré du verset du Coran : “Le trône d’Allah est sur l’eau.” Partant de cette idée, il a créé la mosquée de telle sorte qu’à marée haute, les gens qui prient ont l’illusion de flotter sur l’eau, comme s’ils étaient à bord d’un bateau : plus les vagues sont hautes, plus l’illusion est forte.

Vous pouvez découvrir la grandeur de la mosquée Hassan II et d’autres monuments de Casablanca, tels que la cathédrale néo-gothique de Casablanca (Cathédrale Sacré-Cœur), la place Mohammed V, le temple Beth-El, les bazars, les parcs et les rues de la ville orientale en regardant nos panoramas photos.

Notre conseil

Pour visiter Casablanca rapidement sans que ça vous coûte une fortune, Nous vous conseillons la location de voiture à Casablanca, vous pouvez perdre beaucoup de temps  et argent en utilisant des taxis.

LAISSER UN COMMENTAIRE