On ne se lance pas dans la restauration de vieux meubles à l’aveuglette, il existe plusieurs techniques pour redonner de l’éclat aux objets. La plupart des produits autrefois réservés aux seuls professionnels se trouvent dans le commerce. La restauration de surface est ce qu’il y a de plus aisée, il s’agit seulement de repeindre ou de changer le revêtement. Les meubles antiques à restaurer demande plus d’expérience, en effet certaines parties boisées peuvent avoir été mangées par les insectes. Il faut réparer ces zones abîmées en recollant du bois de même couleur. Les restaurateurs utilisent de la colles à base d’os ou de peau, ces produits font très souvent des miracles.

Le matériel: Débutant ou non, vous devez vous munir d’un matériel adéquat : une grosse éponge, de la lessive, des pinceaux, des rouleaux pour la peinture, d’une brosse à poil dur pour la teinture, du papier de verre à gros et à grain fin. Il vous faudra aussi des produits décapants, de la peinture ou des teintes, de la cire, du vernis ainsi que de la colle et de la pâte à bois.

Munissez-vous de gants et portez un masque au moment où vous poncerez le meuble. Cela vous évitera bien des désagréments. Ensuite, décapez et décirez le meuble, n’hésitez pas à bien poncer s’il y a eu initialement du vernis ou de la cire. Le meuble à la fin doit avoir un aspect rugueux au toucher. Si le meuble a été peint à l’origine, alors après le ponçage vous devrez le décaper avec un produit prévu à cet effet. Avec un pinceau vous appliquerez délicatement le produit. La peinture se retirera par morceaux, avec un grattoir retirez les. À la fin, essuyez avec un chiffon les résidus. La colle à bois sera utile pour recoller les morceaux abîmés et la pâte à bois pour boucher les trous. Appliquez les produits avec une spatules, une fois que tout aura bien séché, poncez légèrement. Si le meuble a perdu de gros morceaux, alors vous devrez reconstituer les parties manquantes avec du mastic à bois. Le mastic s’utilise de la même manière que la pâte à bois.

Quelle que soit l’étape: teinte, peinture ou vernis, vous serez contraint de passer plusieurs couches. Une seule couche n’est jamais suffisante et rendrait votre travail trop fragile. La céruse est idéale pour blanchir un meuble. Elle donnera un aspect vieillie. Celle-ci contient des pigments qui mettent en valeur les nervures du bois. Les meubles en chêne ou en châtaignier sont appropriés pour ce genre de travaux. La céruse s’applique au chiffon ou au pinceau avec une brosse d’acier. Il faut toujours l’appliquer dans le sens des veines du bois. À la fin vous devez essuyer l’excédent de produit au chiffon. La céruse coûte une dizaine d’euros le pot couvrant une surface de 12 m².

Si votre meuble possède des tiroirs, faites bien attention à les poncer avant de les vernir ou de les peindre, au risque de bloquer les glissières. C’est une étape très importante, à ne surtout pas négliger. Afin de protéger au mieux le meuble de l’attaque de parasites mieux vaut le traiter avec un produit prévu à cet effet. Même si c’est à titre préventif, cette étape demeure primordiale si vous souhaitez une longue vie à votre meuble.

En dehors de la peinture ou de la céruse, vous avez le choix de garder l’aspect du bois en restaurant tout simplement le meuble avec de la teinture et un vernis ou une cire. Le bois peut aussi être décoré avec des frises, des pochoirs, des motifs. Certaines peintures permettent aussi d’obtenir différents rendus parfois très originaux. Les cires, les patines, la réalisation de motifs avec une brosse, les méthodes ne manquent pas pour rendre unique le résultat.

L’ultime étape se termine toujours par l’application d’un produit de finition. Suivant l’effet désiré, vous recouvrirez le meuble de cire avec un pinceau ou un chiffon pour un résultat plus naturel. Le vernis, lui, s’applique toujours au pinceau. Vous pouvez aussi terminer votre ouvrage par une lazure. La restauration d’un meuble est donc possible même quand on est un amateur, néanmoins il ne faut pas négliger les étapes et savoir à l’avance quel rendu l’on souhaite obtenir au final. Le mieux est de se renseigner directement dans votre magasin de bricolage qui saura vous orienter et vous conseiller sur les produits nécessaires pour la bonne réalisation de vos travaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE