Malheureusement les escroqueries font parties de notre quotidien. Que ce soit sur votre téléphone portable, sur votre boite mail ou sur internet, elles ont envahi nos vies et une attention de chaque instant est nécessaire si nous ne voulons pas tomber dans le panneau.

Nous allons voir ensemble les arnaques les plus répandu, comment les détecter, comment les éviter et si possible comment les signaliser.

Ma boite mail est truffé de mail douteux, je reçois au minimum trois voire quatre fois par semaine des appels de 09 ou 01 assez curieux. Je gagne régulièrement un voyage ou une télévision par sms 🙂

Pour le blog je suis amené à faire énormément de recherche sur l’argent, le business, l’investissement … et je tombe constamment sur des offres de type « j’ai découvert une technique infaillible pour gagner 10 000€ en 5 minutes ».

Certaines tentatives sont grossières et il est facile de les détecter mais malheureusement les arnaqueurs améliorent sans cesse leurs « attaques ». Malgré tout, certaines techniques simples existent pour ne pas se faire avoir. Je vais vous présenter mes trucs et astuces pour éviter de se faire avoir.

L’appel en absence :

Principe : Vous recevez un appel très bref qui ne vous laisse généralement pas le temps de décrocher. Voyant que vous avez un appel en absence sans message, vous rappelez poussé par votre curiosité. Erreur … car le numéro est un numéro surtaxé (1,50 euro dès la première minute en moyenne).

Mon conseil : Ne jamais rappeler un numéro que vous ne connaissez pas. Si la personne à une demande urgente, elle vous rappellera et laissera sonner plus d’une fois. Au pire la personne aurait dû vous laisser un message.

Le signaler : Vous pouvez « dénoncer » le numéro en question en envoyant par sms au 33 700 : « Spam vocal 01 XX XX XX XX ».

Fraude 419 ou arnaque Nigériane :

Surement l’escroquerie en ligne la plus connus et la plus répandu. Mais ce n’est pas parce qu’elle est connue que des personnes ne se font pas avoir encore aujourd’hui.

Principe : La plupart du temps cette escroquerie ce pratique par mail. Vous recevez donc un mail vous informant qu’une personne (l’émetteur du mail) possède une grosse somme d’argent et aurais besoin d’un compte existant pour transférer rapidement celui-ci. Si vous acceptez, l’escroc vous promet une commission pour service rendu. Le piège se referme, vous espérez maintenant toucher cet argent mais finalement tout ne se passe pas comme prévu, et on vous demande de payer des frais de notaires, des pots de vin et autres frais. Bien entendu tous ces frais sont purement faux, vous donnez simplement de l’argent à l’arnaqueur et jamais vous ne verrez un centime arriver sur votre compte.

Mon conseil : Personne, je dis bien personne ne viendra un jour vous voir pour vous donner une grosse somme d’argent. Je parle d’une personne inconnue bien entendu. Dès que l’on vous promet de gagner TROP facilement de l’argent, méfiez-vous. Rappelez-vous du dicton : « Trop beau pour être vrai ». Pour gagner de l’argent suivez plutôt mes conseils sur le blog. Ils ont été testés et approuvés !

Le signaler : Le gouvernement a mis en place un site pour signaler toutes pratiques illicites sur internet : internet-signalement.gouv.fr

L’erreur de montant :

Principe : Vous vendez un objet sur internet et l’acheteur se trompe sur le montant. Il vous a envoyé une somme plus élevé que convenu.

Dingue ! C’est bien connu, quand nous faisons un chèque ou un virement, nous n’attachons pas d’importance au montant. Pourquoi pas inscrire un montant plus élevé après tout …

Trêve de moquerie.

Quelques temps plus tard, et si vous ne vous êtes pas manifesté, l’arnaqueur reviendra vers vous pour vous demander de lui rembourser le trop perçue.

Vous êtes une personne honnête, je n’en doute pas, et à ce titre vous vous faites une joie de rembourser l’erreur de montant. Mais malheureusement après avoir rendu l’argent, vous vous rendez compte que le chèque reçu était finalement sans provision.

Mon conseil : Ne jamais accepter de chèque avec une erreur de montant. Et encore moins de virer de l’argent à un inconnu. Pour toute vente sur internet et par chèque, encaisser le chèque et attendre qu’il soit validé par votre banque avant d’envoyer l’article. Pour des grosses sommes, exigez un chèque de banque.

L’email Chronopost :

Principe : Vous recevez un mail de la part de Chronopost (ou plutôt un soi-disant Chronopost) vous informant qu’un colis vous attend. Pour pouvoir « profiter » de ce colis, vous avez seulement 96 heures, vous devez appeler un numéro en 08 pour obtenir un code et enfin vous devez renvoyer ce code à une adresse mail.

Waouh tout ça pour un colis !

Nous sommes très loin des procédures classiques pour un colis.

Vous vous doutez bien que le 08 est un numéro surtaxé et qu’aucun colis ne vous attend.

Mon conseil : Pour recevoir un colis, vous n’aurez jamais besoin d’appeler un numéro ou bien d’envoyer un code ou que sais-je encore. Si vous avez le moindre doute, contactez le service en question (Chronopost dans cet exemple) en passant directement par leur site. Vous ouvrez votre navigateur internet habituel et tapez l’adresse ou faites une recherche via Google. Ne jamais, j’insiste bien là-dessus, ne jamais passer par un lien contenu dans un mail.

Clé USB :

Principe : Je serai toujours surpris par l’imagination des escrocs. Cette nouvelle arnaque apparue la première fois en Australie, consiste à glisser tout simplement une clé USB dans votre boite aux lettres. Rien de plus, votre curiosité verra le reste. Et oui, comme la plupart des gens, vous vous empresserez d’insérer cette clé dans votre ordinateur pour voir ce qu’elle contient … Erreur ! Un logiciel vient d’infecter votre machine. Toutes vos données personnelles vont être récupérées via un programme espion.

Une variante est de crypter l’ensemble de vos données et de vous demander une sorte de rançon pour pouvoir récupérer ses données.

Mon conseil : Faite preuve de bon sens. Une clé USB dans votre boite aux lettres ? Direction immédiatement la poubelle. Mis à part une arnaque, qui pourrai bien mettre une clé USB dans votre boite. Ne succombez pas à votre curiosité, cette clé ne contient rien.

Faux chèque cadeaux :

Principe : Via les réseaux sociaux, les fraudeurs vous appâtent avec la possibilité d’obtenir des chèques cadeaux Carrefour, Séphora, Leclerc … d’un montant généralement assez conséquent. Pour l’obtenir vous devrez remplir quelques informations personnelles (nom, prénom, adresse mail, adresse postale …). Il arrive même qu’ils vous demandent vos coordonnées bancaires.

Bien entendu ces chèques cadeaux sont totalement faux, le seul but ici est de récupérer un maximum de données vous concernant pour ensuite les revendre aux annonceurs ou autres escrocs qui inonderons votre adresse mail de spam et autres arnaques.

Mon conseil : Vérifiez l’adresse du site. Vous constaterez que ce n’est pas le site officiel du magasin. Enfin règle d’or sur internet, personne ne vous demandera vos coordonnées bancaires. Si c’est le cas, quoi qu’il arrive ne jamais les communiquer.

Nous avons vue quelques escroqueries assez courantes mais malheureusement qui continuent de faire des victimes. Pour éviter de se faire avoir, gardez toujours votre bon sens et la tête sur les épaules.

Gagner 10 000 euros en 5 minutes, se faire payer pour aider une personne à encaisser 100 000 euros, au fond de vous, vous savez que ce n’est pas possible.

Pourtant certaines personnes veulent y croire. Surement pour avoir ce sentiment, cette euphorie du gain d’argent, cette montée d’adrénaline et de joie instance. Malheureusement à la découverte de l’arnaque, la descente peut être très brutal. Tellement brutal qu’elle peut anéantir les plus fragiles.

Sur internet quelques règles de base existent pour naviguer en toute sécurité.

  1. Vérifiez lors de vos achats en ligne que l’adresse du site web est en HTTPS avec la présence du cadenas.
  2. Choisissez des sites connus et reconnus. Si vous avez un doute, taper sur Google le nom du site + arnaque ou avis. Si le site n’est pas sérieux, vous trouverez sans aucun doute plusieurs témoignages.
  3. D’une manière générale utilisez des mots de passe différents et assez difficile à deviner. Oubliez les 123456 ou AZERTY. Pour compliquer la tâche des pirates, utilisez des lettres, chiffres et caractères spéciaux.
  4. Ne jamais ouvrir de pièce jointe ou cliquez sur un lien contenu dans un mail dont le destinataire est inconnu.
  5. Si vous avez le moindre doute fermez la page ou supprimez le mail.

Si vous avez été victime d’une arnaque, si vous connaissez un type de fraude assez fréquente ou si vous utilisez des astuces pour vous protéger n’hésitez pas à les partager avec nous dans les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE