Le monde du streaming connaît un succès sans précédent car les Français ne sont pas les seuls à avoir succombé à cette technologie. Certes, vous avez tendance à dégainer Netflix quand vous le souhaitez, mais deux acteurs auront la possibilité d'entrer sur ce marché, à savoir Disney, mais Apple également.

Netflix pointe du doigt les finances d'Apple

Dans ce secteur, Netflix peut se targuer d'être un leader puisqu'il a su capter l'attention des spécialistes en proposant des contenus traditionnels, mais aussi des séries spécifiques et des films développés par ses propres équipes. Compte tenu du côté lucratif, Apple a décidé de se lancer dans le streaming comme Disney, mais l'acteur principal n'est pas pris très au sérieux.

– Netflix n'a donc pas l'impression d'accueillir un concurrent sur ses terres. – Lors du Vanity Fair de Los Angeles, Ted Sarandos a critiqué les finances d'Apple. – L'enveloppe d'un milliard de dollars ne serait pas assez grande. – Apple n'aurait pas la carrure pour débarquer sur ce marché. – Netflix aurait utilisé une somme similaire pour acheter un studio de production. – Pour fournir du contenu, la Pomme devrait donc dépenser un chiffre bien plus alléchant.

Le service peut donc se rassurer, car Apple ne semble pas être un gros concurrent pour le moment. Il faudra sans doute attendre le lancement de la plateforme pour savoir si elle a les moyens de rivaliser.

Le streaming reste assez flou sur Apple

Il n'a donc pas mâché ses mots lors de cette conférence puisqu'il a clairement précisé que même les équipes n'avaient probablement aucune idée des sujets dont elles pourraient discuter. Du coup, Apple jouerait la carte de la sécurité en proposant des contenus traditionnels sans forcément prendre de risques. Cependant, il faut noter que les scènes graphiques seront absentes au même titre que la violence ou les contenus intimes. Les internautes s'interrogent donc sur les horaires de ce service de streaming, il est possible de regarder des documentaires.

Apple vous proposera également des comédies romantiques ou des drames. Bien sûr, la peinture n'est pas transcendante et ne donne pas forcément envie de s'attarder sur le catalogue. La société américaine entend toutefois miser sur des contenus de qualité, mais cela ne semble pas suffisant. A noter qu'il a déjà tenté de percer sur le marché du jeu vidéo avec son Apple TV, mais l'engouement n'a pas été celui escompté. Les équipes des filiales de Microsoft ont même décidé de retirer Minecraft car il n'y a pas assez de joueurs.

Pour certains, l'arrivée d'Apple dans le streaming serait plutôt une "blague". C'est donc une affaire à suivre.