Pourquoi opter pour cette technologie?
Une association avec d'autres créateurs?
Pomme : en retard?
Apple travaille actuellement sur un téléphone pliable basé sur certains brevets. Son concurrent numéro 1, Samsung, fait toujours tout ce qu'il peut pour sortir le Galaxy F, qui pourrait révolutionner l'histoire des smartphones. Le géant américain n'a certes pas l'intention de baisser les bras et préparerait également une agréable surprise aux utilisateurs. Concentrez-vous sur le projet.

Une utopie devenue réalité

Jack Purcher est celui qui a fourni plus de détails sur ce brevet. En fait, il s'agit d'étendre le brevet déjà établi par Apple concernant un iPhone pliable qui aura des caractéristiques bien définies :

– Les charnières ont de nouvelles dispositions et seront recouvertes de nouveaux matériaux. – La charnière en question se caractérise par une grande souplesse et le tissu sera utilisé pour la coque du téléphone. – La ductilité de la charnière permet alors de relier les deux portions de coque. – La charnière est apte à se replier et la première portion peut pivoter par rapport à l'autre. – Cet iPhone a un écran pliable.

Le design de cet iPhone permet à son propriétaire de plier un tiers de l'écran en Z. Il reste tout de même visible et peut donc faire office d'économiseur d'écran. Cet écran peut être utilisé normalement même si le téléphone est plié. Il ne faut pas oublier que l'écran du premier iPhone mesurait 3,5 pouces et cela n'a pas plu aux utilisateurs qui souhaitaient le voir plus petit. Avec un téléphone pliable il est donc possible d'avoir ce format. Lorsque l'écran est ouvert, il est plus grand et ressemble à l'iPhone XS Max.

Pourquoi opter pour cette technologie?

Un dépôt de brevet ne signifie pas que cette innovation sera effectivement mise en œuvre. La technologie peut être utilisée dans une autre industrie. Notez que les modèles iPhone X et XS Max ont tous deux un écran rabattable pour cacher l'électronique derrière l'écran. Cela permet aux téléphones de prendre leur apparence sans lunette.

Apple adopte cette technique pour concurrencer Samsung qui est également à la recherche de nouvelles technologies. En effet, il semblerait que la pomme se constitue un stock de brevets. De plus, il est actuellement en attente de ses brevets liés à la recharge sans fil pour affirmer sa position de leader.

Une association avec d'autres créateurs?

Pour plus de détails, Apple décrit les appareils avec des étuis pliants dans ses brevets. Il peut s'agir d'une montre, d'un ordinateur portable ou même d'une tablette. Selon la presse coréenne, il existe un contrat entre ce géant de la tech et LG qui est invité à produire des écrans OLED pour 2020.

Pomme : en retard?

Il est clair qu'Apple est en retard sur la concurrence. En tête du classement se trouve Samsung et son Galaxy X qui offre une meilleure expérience utilisateur. Non seulement cela, Microsoft semble également de son côté vouloir sortir un nouveau terminal mobile également pliable. Évidemment, il ne faut pas oublier Huawei, qui occupe une place prépondérante sur le marché. Il s'agit également de développer un téléphone pliable. Le PDG de la division grand public de cette marque affirme même avoir déjà un prototype fonctionnel. Pour le moment le projet est toujours en cours mais Huawei pourrait très bien le lancer l'année prochaine. Le produit offrirait donc un écran amélioré et parfaitement flexible. La conception mécanique est également bien meilleure. Huawei n'est nullement à la 3e place, avec son savoir-faire et ses ambitions bien placées, il n'hésitera pas à tout mettre en œuvre pour amener le modèle sur le marché. De plus, il pourrait monter sur le podium et voler la place d'Apple.