Le processeur : à quoi ça sert?
Pourquoi voudriez-vous avoir vos frites?
A quand les nouvelles puces Apple?
La performance et la qualité d'un produit sont les principaux atouts auxquels un client fait référence lors d'un achat. Les ordinateurs, en particulier, veulent évoluer assez rapidement pour suivre le rythme de la croissance mondiale et répondre aux besoins des clients. L'un des principaux clients d'Intel, Apple est contraint d'abandonner le géant de Santa Clara pour produire désormais ses propres puces.

Le processeur : à quoi ça sert?

Le processeur est une petite puce électronique qui organise l'échange de données entre les différents éléments d'un appareil. C'est l'un des éléments les plus importants des smartphones, tablettes et ordinateurs. Leur vitesse et leurs performances dépendent de la capacité du processeur à traiter les données. Depuis sa création par l'illustre Steve Jobs, Apple a toujours exprimé la volonté de garder en son pouvoir toutes les pièces qui composeront ses produits. Cependant, cette tâche s'avère difficile alors même que l'entreprise conçoit certaines de ses puces depuis maintenant 8 ans. Beaucoup de ces produits, dont le tout premier à être introduit est le "iPad", sont équipés de puces fabriquées par Apple. Certains éléments sont fabriqués par certaines entreprises, notamment les processeurs qui sont principalement fabriqués par Intel. Apple n'a rien pu faire concernant l'équipement personnel de ses ordinateurs en n'ayant dans ce cas que deux de ses Mac équipés de puces Apple.

– Le MacBook pro dont le coprocesseur (T1) est fabriqué par Apple et permet de contrôler la TouchBar ; – L'iMac avec le coprocesseur (T2) qui crypte les données.

Pourquoi voudriez-vous avoir vos frites?

Outre la volonté de son défunt fondateur de vouloir s'approprier l'intégrité de ses produits, Apple a en effet rencontré quelques problèmes liés aux puces. Face à cette situation, l'entreprise a alors réitéré sa volonté de produire ses propres puces. En fait, Apple se serait vu facturer des milliards pour l'achat de ses puces auprès d'un autre géant technologique : « Qualcomm ». Cette situation a également créé une légère tension entre les deux sociétés, incitant Apple à se doter désormais également de puces Intel pour ses appareils mobiles, alors que Qualcomm était le principal fournisseur. Même les seuls modems Qualcomm encore utilisés par l'entreprise sont abandonnés. De plus, le principal fournisseur d'Apple, Intel, a connu de nombreuses pannes de puces cette année. Cette situation a interrogé de nombreux clients de la société à la pomme sur la crédibilité de leurs produits. Une raison de plus pour amener Apple à bien faire les choses. Apple pourra ainsi surveiller de plus près la qualité de ses produits. Il permettra également de proposer de meilleures applications compatibles avec les systèmes Apple.

A quand les nouvelles puces Apple?

Les processeurs maison d'Apple auraient été initialement prévus pour une sortie plus tard cette année avec l'arrivée de ses nouveaux ordinateurs Mac. Mais selon "Bloomberg", il faudra attendre 2020 pour voir les premiers ordinateurs Apple équipés. de processeurs ARM. Apple a également entamé le processus de création de ses propres puces en rachetant une partie de l'un de ses fournisseurs, en l'occurrence la société britannique Dialog Semiconductor. Les nouveaux ordinateurs Mac sont également déjà équipés de puces ARM fabriquées par Apple pour gérer des fonctions supplémentaires dont la Touchbar.

Face à la forte concurrence à laquelle sont confrontées diverses entreprises, il est important de pouvoir vérifier l'intégrité des performances de vos produits. Apple l'a bien compris en se donnant pour mission de vouloir produire ses propres puces électroniques. Compte tenu du développement considérable que connaissent ses concurrents et fournisseurs directs, cette tâche est cependant assez difficile pour l'entreprise.