Comment traiter bipolaire?
Bien que le bipolarisme soit une maladie relativement méconnue, il touche environ 6 % de la population mondiale. Il s'agit en fait d'une maladie mentale chronique de la famille des troubles de l'humeur qui se traduit par une perte extrême de contrôle du comportement, de la parole et des impulsions. Comment savoir si une personne est bipolaire? Telle est la question épineuse à laquelle cet article tentera de répondre.

Test bipolaire : ce que vous devez savoir en premier

Avant de passer un test bipolaire, il faut d'abord comprendre que ce trouble se caractérise essentiellement par des sautes d'humeur récurrentes :

– Euphorie; – Exaltation; – Joie ; – Hyperactivité ; – Mélancolie ; – Tristesse; – Dépression notoire ; – Etc.

Grâce aux nouvelles connaissances dans le domaine de la médecine, on sait que ce trouble apparaît distinctement entre 15 et 25 ans. A partir de ce moment, tout se complique pour la personne qui en souffre. Du découpage de la vie aux relations sociales en passant par les activités quotidiennes, le bipolaire a du mal à garder le contrôle. Cette incapacité pousse la plupart des personnes bipolaires à se suicider. Chez les maniaques la situation est encore plus grave et doit être suivie de près pour limiter les dégâts.

Symptômes bipolaires : les signes à surveiller

Contrairement à d'autres troubles cachés, le symptôme bipolaire est plus ou moins facile à reconnaître. En général, cette maladie se manifeste par des troubles du sommeil. C'est le premier signe à surveiller. Donc, si vous avez quelqu'un qui dort moins de trois heures par jour mais ne se sent jamais fatigué, il se peut qu'il soit bipolaire.

Grâce à l'énergie qu'elle dégage, la personne bipolarisée forme des projets démesurés que vous prétendez pouvoir mener à bien. Mais, en phase de dépression, le bipolaire se sentira incapable de faire ce qu'il voulait faire. De plus, ses passions ne l'intéresseront plus du tout.

Selon la nature et l'intensité du trouble, le bipolaire peut être très agressif, violent et prêt à se battre à tout moment. Parfois, le bruit de la circulation ou le cri d'un enfant peuvent l'agacer. Il se fâche très vite et peut commettre des actes déplorables par la suite. Dans certains cas, le bipolaire peut devenir inconscient de ses propres actions et actions. Par exemple, il peut faire un voyage de nuit en milieu de semaine lorsqu'il doit se rendre au travail. Quand l'envie le prend, il peut acheter des choses dont il n'a pas vraiment besoin ou dont il ne sait pas se servir.

Chez certains patients, la maladie provoque une logorrhée rapide. Bien que ce symptôme bipolaire survienne généralement pendant la phase maniaque, il peut également survenir lorsque le bipolaire entre en phase dépressive ou en phase mixte. Hypersexualité, ego surdimensionné, problèmes de concentration, hypersocialité, sont autant de signes à surveiller pour corriger le mal quand il est encore temps.

Comment traiter bipolaire?

Quel que soit le symptôme bipolaire, il est important d'obtenir un traitement dès que possible. Plus la guérison est rapide, plus la personne bipolaire a de chances de bien répondre au traitement. En fait, si elle est traitée tôt et bien soignée, une personne atteinte de trouble bipolaire peut mener une vie parfaitement normale.

Pour traiter la bipolarité, les médecins prescrivent généralement un stabilisateur de l'humeur de type lithium. Selon les cas, les thérapies comportementales peuvent être très utiles. La psychoéducation dans certains cas peut donner d'excellents résultats. Il s'agit en fait d'une approche qui aide le patient et son entourage à reconnaître et contrôler les troubles. De leur côté, les patients doivent tout faire pour maintenir un rythme de vie stable et éviter les situations stressantes.