Lors d'activités intenses, les muscles du corps humain travaillent à leur maximum. Dans ces cas, presque tous les athlètes souffrent de tensions musculaires. Mais qu'est-ce qu'un étirement? Bon! c'est trop d'étirement de la fibre musculaire. Elle survient généralement lors d'un effort musculaire et s'explique par une inflammation du muscle qui devient dur. Les cas récurrents pouvant être rencontrés sont :

– entorse au mollet ; – L'étirement de la cuisse ; – Allongement de l'adducteur ; – Étirement des épaules.

Gardez à l'esprit que pour éviter de tels accidents, s'étirer avant et après toute activité sportive est primordial.

Le cas de la foulure au mollet

Ce sont les muscles des membres inférieurs du corps qui travaillent le plus pour les athlètes. C'est pourquoi ils rencontrent souvent un mollet tiré. En raison d'efforts physiques extrêmes et de faux mouvements, il provoque l'étirement du muscle triceps sural. Comme mentionné précédemment, la solidification du muscle se fera alors sentir. Cependant, cela n'entraînera pas l'invalidité du membre atteint (comme dans le cas d'une déchirure, d'une fracture ou d'une fracture musculaire) à moins que vous ne soyez contraint d'interrompre l'activité sportive en cours. Ce type d'inflammation se distingue des larmes par l'absence d'hématome, d'œdème et d'impuissance fonctionnelle importante.

Dans ce cas, veillez à effectuer une échographie de la zone touchée pour éviter les mauvaises surprises comme une blessure plus grave ou un hématome intramusculaire.

Traitement et prévention d'une souche

La première mesure préventive à prendre est l'échauffement. Les muscles doivent être prêts avant toute activité. Pour les personnes âgées, c'est obligatoire, car ce sont elles qui risquent le plus d'être victimes d'accidents. Il faut toujours se référer à ses capacités et à son âge lors d'une pratique sportive. Il n'est pas recommandé d'essayer d'égaler ou de surpasser les pros.

Deuxièmement, il est également recommandé d'équilibrer les efforts fournis lors d'une activité. En effet, l'étirement est causé dans la plupart des cas par une augmentation soudaine de l'intensité.

Le plus important : reposez-vous suffisamment avant et après chaque activité. Cela permettra au corps de fournir un maximum et de récupérer complètement.

Dans certaines situations, la douleur causée par la fatigue musculaire disparaît une fois que les muscles se sont reposés. Cependant, ceux-ci peuvent refaire surface lors de la reprise de l'activité sportive.

Il peut venir à l'esprit de placer un sac de glace sur la zone touchée, mais ce n'est pas indispensable en raison de l'absence de douleur et d'hématome. Un long repos s'avère être le traitement le plus ingénieux. Souvent, les séances de physiothérapie peuvent aider à accélérer le processus de guérison.

Gardez à l'esprit que certaines souches peuvent également survenir lors de vos pratiques sportives.

Symptômes d'une cuisse tirée

Nous pouvons citer :

– L'apparition de douleurs pendant l'activité ; – Le déficit de puissance du haut des jambes ; – La sensation d'engourdissement dans certains cas.

La tension de l'adducteur est définie comme une déchirure du muscle le long de la cuisse. Le muscle adducteur de la région de l'aine (la zone du corps qui relie le torse au haut de la cuisse) est souvent blessé lors d'un surmenage.

L'allongement de l'épaule se traduit par celui du trapèze. Ce dernier est une bande de tissu en forme de triangle située dans le dos qui s'étend de la colonne vertébrale, du cou jusqu'à la base de la cage thoracique.