Le cancer de l'ovaire, qu'est-ce que c'est?
Symptômes et signes précoces du cancer de l'ovaire
Dépistage du cancer de l'ovaire
Le cancer de l'ovaire fait partie des maladies qui font des ravages chaque année. Chez certaines personnes, il est détecté trop tard. Lorsque le diagnostic est finalement posé, le traitement fourni peut ne pas être aussi efficace que lorsque les premiers symptômes ont été détectés. Avec plus de 3 000 décès par an, le cancer de l'ovaire est l'un des seuls cancers découverts à un stade avancé. Il est vrai que ce type de cancer ne présente aucun symptôme spécifique. Cependant, certains signes avant-coureurs doivent vous alerter.

Le cancer de l'ovaire, qu'est-ce que c'est?

Ce type de cancer touche plus de femmes que les autres formes de cancer gynécologique. Plus dévastatrice que les cancers de l'endomètre ou du col de l'utérus, cette maladie a un taux de survie de 5 ans. Les décès causés par ce type de cancer sont donc très nombreux. Dans la plupart des cas, le cancer de l'ovaire se présente sous la forme de tumeurs épithéliales.

Ils se développent sur les cellules superficielles de l'ovaire. Une autre forme de ce cancer est la présence d'adénocarcinomes. Elle touche davantage les femmes ménopausées. C'est dans ce cas que les symptômes du cancer de l'ovaire sont identifiés tardivement. Les tumeurs non germinales affectent également les femmes préménopausées.

Symptômes et signes précoces du cancer de l'ovaire

Certains signes alarmants peuvent être interprétés comme des signes de cancer de l'ovaire. Ils se réfèrent tous au changement du métabolisme de la personne. En plus de ces quelques symptômes, certaines douleurs au niveau de la région pelvienne peuvent également être observées :

– Violation de l'appétit ; – Douleur lors des rapports sexuels; – Envie fréquente d'uriner ou présence d'écoulements urinaires ; – Gonflement ou flatulence ; – Douleurs abdominales persistantes ; – prise ou perte de poids inexpliquée ; – Saignement après la ménopause ou en dehors des menstruations ; – Fatigue chronique.

D'autres signes peuvent également apparaître au cours de la maladie. Il est donc important que les femmes soient à l'écoute des changements de leur corps. Une visite régulière chez l'obstétricien est également recommandée pour surveiller la santé de chaque femme. De plus, bien que ces symptômes apparaissent chez certaines femmes, ce n'est pas un signe obligatoire de cancer du sein. Cette contradiction renforce encore l'utilité du diagnostic du médecin.

Dépistage du cancer de l'ovaire

Les symptômes du cancer de l'ovaire ne sont pas une vérité absolue. L'apparition des signes varie en effet en fonction de divers paramètres tels que l'âge de la patiente, sa santé sexuelle, le nombre de grossesses, le stade de la ménopause, etc. Cependant, il est important d'être conscient des symptômes communs de cancer de l'ovaire observé jusqu'à présent.

Il convient de noter qu'un dépistage fiable n'a pas été établi à ce jour. En effet, plus de 80 % des cancers de l'ovaire ne sont identifiés qu'à un stade avancé. Les femmes sont donc encouragées à passer des tests pour aider à établir un diagnostic de la présence ou de l'absence d'un cancer de l'ovaire. Cela implique un examen physique consistant en un examen abdominal et pelvien. Ensuite, une échographie est également réalisée sur la partie transvaginale et pelvienne. Le but est d'avoir une image du bassin de la personne, mais aussi de son abdomen pour faciliter l'observation d'éventuels signes de cancer. Parmi eux, l'ovaire gonflé est un symptôme d'avertissement.

Détecter le cancer de l'ovaire n'est pas facile sans un examen de santé. Les personnes qui observent des signes inquiétants peuvent toujours se rendre dans les centres de santé pour se faire examiner par un médecin. Il est également conseillé d'avoir une visite régulière chez le gynécologue pour identifier les signes alarmants dès leur apparition.