Le cancer est une maladie dangereuse. Il existe plusieurs formes. Mais de toutes ces variantes, celle du pancréas est la plus redoutable. Soit parce qu'ils ont vu souffrir un proche, soit parce qu'ils en ont été victimes et qu'ils ont réussi à s'en tirer, certains tremblent en entendant son nom. En fait, le cancer du pancréas est connu pour sa nature dévastatrice. Sur plus de 10 000 Français chaque année, peu survivent. Le taux de survie à 5 ans ne dépasse pas 5 %. Le pire, c'est qu'il se développe sans provoquer de symptômes dans les premiers stades. Et lorsque les premiers signes apparaissent, le cancer est souvent déjà à un stade avancé.

Cancer du pancréas : définition

Le pancréas est un organe qui joue un rôle important dans la digestion. Il est situé dans la partie supérieure de la cavité abdominale, pas trop loin des reins, derrière l'estomac et plus principalement dans la courbure du duodénum. Il se compose de deux parties. On a la partie endocrine qui assure la production d'hormones (insuline, glucagon) et la partie exocrine qui se spécialise dans la sécrétion d'enzymes pancréatiques (enzymes digestives). Ces dernières, composées de protéases, de lipases et d'amylases, sont des enzymes qui décomposent ce que vous avez consommé en fines particules. Dès lors, si le pancréas présente une anomalie dans son fonctionnement, tout est bouleversé lors de la digestion et du métabolisme des glucides. Et c'est un phénomène similaire qui se produit lorsque vous avez un cancer du pancréas qui est, en fait, une inflammation du pancréas. Elle est également appelée pancréatite et est causée par la formation d'une tumeur maligne dans le pancréas. Cela signifie que les cellules cancéreuses anormales se sont développées à l'intérieur de l'organe. Au fil du temps, si rien n'est fait, ces cellules envahissent d'autres organes du corps. Ce dysfonctionnement amène le pancréas à commencer à se digérer. C'est donc un mal très agressif. Il existe deux variantes de pancréatite : la pancréatite aiguë et la pancréatite chronique. Et les symptômes varient selon le type de pancréatite.

Inflammation du pancréas : quels sont ces symptômes?

Puisqu'il existe deux types de cancer du pancréas, ils n'ont certainement pas les mêmes signes. Nous vous renseignerons sur les symptômes associés à chaque forme d'inflammation pancréatique.

Pancréatite aiguë

Ce cancer du pancréas peut être déclenché par une consommation excessive d'alcool. Il peut également se contracter face à des problèmes tels que l'obstruction des calculs biliaires, la pancréatite postopératoire ou traumatique, ou l'hyperparathyroïdie (hyperthyroïdie). Une fois que vous avez la maladie, voici les signes avant-coureurs.

– Douleurs abdominales très intenses pouvant atteindre le dos ; – Nausées et vomissements ; – Douleurs abdominales qui s'intensifient après avoir mangé ; – Un abdomen gonflé et douloureux ; – Visage blanc; – Dessert froid; – Abdomen très sensible au toucher ; – Tachycardie ; – Fièvre ; – Un rythme cardiaque assez élevé.

Pancréatite chronique

Ses causes sont plus ou moins identiques à la pancréatite aiguë

– indigestion; – Douleur dans le haut de l'abdomen; – Selles grasses et nauséabondes (stéatorrhée) ; – Jaunisse (jaunisse, teint et yeux jaunes) ; – Perte de poids.

Mais ces symptômes peuvent ne pas apparaître au début du cancer et apparaître à son stade final. Les cellules cancéreuses se développent et se propagent d'abord à d'autres organes. C'est à partir de ce moment que la tumeur provoque des changements dans l'organisme. Et c'est généralement le cas chez la plupart des patients. De plus, les symptômes ci-dessus ne sont pas spécifiques au cancer du pancréas. Ils peuvent être liés à d'autres. C'est pourquoi il ne faut pas tirer de conclusions sans consulter un médecin.