Qu'est-ce qu'une larve de coléoptère?
Quelle est la fonction d'une larve de coléoptère?
Comment détruire la larve de coléoptère?
Trucs et astuces efficaces pour éradiquer définitivement les larves de coléoptères
Il y a des insectes qui sont une vraie nuisance quand on a un jardin ou un potager. Cet animal dont vous auriez aimé pouvoir vous passer est une larve de coléoptère. La larve de coléoptère est un insecte dérangeant qu'il ne faut pas confondre avec la larve de cétoine. Pour distinguer ces deux insectes, la lecture des lignes suivantes vous sera d'une grande aide.

Qu'est-ce qu'une larve de coléoptère?

Une larve de coléoptère est tout simplement un coléoptère de la famille des Scarabaeidae. Il est reconnaissable à son corps blanc jaunâtre et sa tête brune. Il existe plusieurs espèces de larves de coléoptères qui sont :

– Le coléoptère commun ou Melolonthamelolontha : c'est l'un des plus grands coléoptères et c'est une larve qui peut atteindre 4,5 cm. Il a trois paires de longues pattes poilues. – Le coléoptère de San Giovanni ou Amphimalllonsoltistiialis : c'est une larve de coléoptère plus petite que la précédente qui apparaît souvent le 24 juin, date de San Giovanni ; – La triennale des sables ou Anoxiavillosa : elle ne peut pondre que dans le sable et se rapproche du coléoptère commun ; – Le coléoptère horticole ou Phylloperthahorticola : il est reconnaissable à son torse vert et est la plus petite des larves de coléoptères.

Quelle est la fonction d'une larve de coléoptère?

La larve du coléoptère commun a un cycle de 36 mois sur 4 ans. Ces larves se trouvent dans le sol. Les cafards pondent leurs œufs dans ces sols meubles et chauds. Les œufs sont pondus par la femelle. La larve de coléoptère apparaît vers juin et juillet. Son rôle est de détruire les racines de vos cultures. La larve de coléoptère peut causer d'énormes dégâts. Cette larve est très vorace et cible les tubercules ou les légumes-racines. Cette larve dévore également les racines des arbustes et des vivaces.

Attention! La larve de coléoptère ne doit pas être confondue avec la larve de cétoine. La larve de cétoine a une petite tête, un arrière-train large et des pattes courtes. Contrairement à la larve de coléoptère, la larve de coléoptère a un corps poilu et une couleur blanche essentielle. La larve de cétoine est utile car elle contribue à la destruction des déchets végétaux.

Comment détruire la larve de coléoptère?

Il existe plusieurs façons de se débarrasser des larves de coléoptères. Le premier conseil que nous recommandons est le binage. C'est une technique de jardinage qui consiste à ameublir le sol autour des plantes qui ont été cultivées. Émiettez la terre pour faciliter l'arrosage.

En binant, vous fragilisez les larves de coléoptères. Vous pouvez ensuite les brûler ou les exposer à des animaux avides de ces larves. Le binage est le plus efficace au printemps lorsque les larves blanches remontent à la surface.

Par ailleurs, il est également possible de procéder à l'implantation de nématodes ou d'un champignon. Ce sont des méthodes d'agriculture biologique. Pour lutter contre la larve de coléoptère, cela n'a aucun sens de commettre des actions implacables.

Le champignon, par exemple, est celui appelé Beauveriabrongniartii. Insérez simplement ce champignon dans le sol et le champignon agira sur les larves. Quant aux nématodes auxiliaires, ce sont des vers parasites qui empoisonnent le corps des larves. Cependant, ces vers parasites n'agissent que de manière curative.

En conclusion, la larve de coléoptère est un ravageur qu'il faut détruire. Elle se distingue de la larve de cétoine et peut être facilement éradiquée. Utilisez donc les bons outils.

Trucs et astuces efficaces pour éradiquer définitivement les larves de coléoptères

C'est indéniable, ce sont des bestioles très envahissantes dont il faut se débarrasser si l'on veut préserver son beau jardin, heureusement il existe des solutions très efficaces même si ce ne sont pas toujours les alternatives auxquelles on pense habituellement.

– La terre de diatomées est un produit entièrement biologique et naturel qui agit comme un excellent répulsif contre les coléoptères, en effet elle est encore relativement méconnue du grand public mais les professionnels reconnaissent ses propriétés répulsives contre de nombreux insectes considérés comme indésirables comme les coléoptères volants, mais pas que, il est également très efficace contre les cafards, les fourmis, les punaises de lit, les puces et les perce-oreilles.

– Au moindre soupçon de présence de larves de hannetons dans votre jardin, parterre ou pelouse, il est indispensable de retourner le sol, en effet cette solution peut sembler draconienne mais elle est très efficace et même si il n'est pas possible de tout éradiquer les coléoptères d'un coup, n'hésitez pas et répétez l'opération plusieurs fois, surtout vers le début du printemps avant que le sol ne sèche trop, ou optez pour un petit rotoculteur qui fait bien le travail et qui ne coûte pas trop cher. – Il est possible d'utiliser des nématodes qui sont des vers microscopiques pour neutraliser naturellement les larves de coléoptères, il suffit de les répandre sur votre pelouse après l'avoir abondamment arrosée ou simplement après un épisode de pluie battante. Cependant, il s'agit d'un produit atypique qui n'est pas facile à trouver dans n'importe quel magasin, il est donc préférable de se renseigner auprès des enseignes spécialisées dans le jardinage ou dans certaines quincailleries multidisciplinaires. – Désormais vous n'aurez plus à chasser les taupes de votre jardin car il s'avère que ce sont les ennemis des larves de coléoptères, en effet la nature fait bien les choses et il n'y a pas que les taupes qui peuvent être utiles à l'éradication des larves de coléoptère, d'autres animaux comme les poulets, les ratons laveurs et les mouffettes peuvent également être très utiles et très efficaces. – Pour les personnes qui préfèrent les plantes aux animaux, elles peuvent planter dans leurs jardins de très belles plantes à l'aspect visuel très coloré et très agréable et qui sont des répulsifs naturels contre les larves de coléoptères. Parmi ces plantes il y a notamment le fameux géranium qui donne de belles fleurs de couleur pourpre, mais aussi les champignons jouent un rôle très important notamment le beauveria brongniartii qui est considéré comme un insecticide naturel et qui de plus ne nécessite pas d'entretien, mais rien que pour cela il est efficace il faut le placer au début du printemps sinon il sera trop tard car il agit directement sur les larves des coléoptères et non sur les insectes volants déjà formés. – Le marc de café est la solution la plus simple mais aussi la moins chère, il vous suffit de le ramasser tous les matins dans votre cafetière puis de le répandre dans le jardin et de laisser agir ce répulsif naturel.