La date limite est enfin arrivée, vous pensez être libéré, mais votre enfant veut jouer les prolongations. Il ne va pas pointer le bout du nez, car il est confortablement installé dans votre utérus. Si un accouchement prématuré peut être risqué pour lui, c'est vrai même s'il est trop tard. Des complications développementales ont pu être identifiées. Il est donc préférable d'apprendre à déclencher le travail sans nécessairement recourir à des méthodes médicales.

N'hésitez pas à vous déplacer lorsque l'échéance approche

Votre bébé ne veut pas affronter le froid ou la chaleur, pas même ce nouveau monde. Il est installé silencieusement dans votre ventre et n'a pas l'intention de sortir immédiatement. Il faut donc provoquer sa sortie, mais sans recourir à des techniques médicales. Les professionnels ont tendance à faire une injection puis une péridurale afin que l'accouchement puisse se faire rapidement. Malheureusement, il y a des risques, ils ne sont pas toujours là, mais il est parfois judicieux de choisir une autre voie même si l'on veut apprendre à provoquer des contractions.

– Depuis plusieurs semaines, votre médecin vous recommande de vous reposer, mais maintenant vous devez reprendre certaines activités en douceur. L'objectif principal n'est pas de courir un marathon ou de sauter en parachute. – N'hésitez pas à marcher tous les jours sans courir bien sûr. – Le ménage est aussi un bon moyen d'inviter votre bébé à découvrir le monde qui l'entoure. Cette méthode naturelle est sans danger pour votre santé si vous êtes doux. – Si vous voulez apprendre à provoquer des contractions efficaces, vous pouvez également nettoyer toute la maison à quatre pattes, car cette position est recommandée par les médecins. Cela permettrait au col de se dilater plus facilement. – Levez également les bras surtout pour nettoyer les vitres, les contractions doivent être là.

Moments tendres avec votre homme

Nous avons des informations inhabituelles à partager avec vous si vous souhaitez apprendre à déclencher le travail ou à déclencher des contractions. En effet, des câlins avec Monsieur auraient des vertus très intéressantes. Faire l'amour est donc recommandé car les sécrétions de votre partenaire sont efficaces pour dilater le col de l'utérus. Le travail pourrait être là si vous vous en tenez à une certaine fréquence. En fait, il faut généralement deux rapports sexuels par jour pour voir un changement. Vous vous amusez tellement à deux et vous allez enfin pouvoir envisager cette naissance.

En effet, les femmes ont parfois du mal à vivre ces neuf mois, surtout lorsque la prise de poids est aussi importante que les problèmes de santé. De plus, lors de cette séance de sexe, vous pouvez libérer de l'ocytocine et c'est la même substance utilisée par les médecins pour induire chimiquement le travail, mais les doses sont beaucoup plus élevées.

Un petit tour en voiture

Vous avez fait le ménage du printemps et fait l'amour plusieurs fois par jour, mais votre fils est déterminé. Il a déjà un fort caractère et ne veut pas se dévoiler. Vous cherchez plus de conseils sur la façon de déclencher rapidement le travail et nous avons une dernière technique pour vous. Il consiste à planifier un trajet en voiture, car le secouement est aussi efficace qu'une activité physique douce, par exemple. Certains pensent qu'il faut privilégier les routes avec des bosses, car la pression sur le col de l'utérus est beaucoup plus forte.

La tête de votre bébé exerce alors une forte pression à cette entrée et le travail peut être déclenché. Il faut tout de même faire attention aux chocs, car le but n'est pas de blesser. N'hésitez pas à demander l'avis d'un médecin, d'une sage-femme ou d'un gynécologue.

Le Brésil a mis au point une technique infaillible

Si vous utilisez les réseaux sociaux pour la recherche, vous êtes probablement tombé sur cette vidéo plutôt insolite. Au premier abord on voit une femme danser à côté d'un médecin qui lui propose des gestes simples, notamment pour bouger son bassin. Cette méthode serait idéale pour induire le travail naturellement.

– A noter que le Brésil fait face à une recrudescence des césariennes. – Près d'un accouchement sur deux est réalisé avec cette méthode qui n'est pas naturelle et qui a souvent des répercussions sur la santé des mères. – Ce médecin propose alors de faire quelques pas de danse lorsque les contractions commencent à prendre de l'ampleur. – Vous n'avez pas besoin d'être un danseur expérimenté pour savoir comment déclencher le travail. Faites ensuite des mouvements en suivant éventuellement le rythme. – Cette pratique aurait d'autres avantages car vous pouvez réellement réduire la douleur associée aux contractions.

La vidéo est très instructive, car le médecin a pu déclencher le travail très rapidement après quelques pas. Il suffit d'une recherche sur le web pour découvrir la technique du Dr Fernando Guedes, gynécologue obstétricien.

Vous réduisez également le stress

Les futures mères ont souvent du mal à réduire leur stress, même si elles ont appris à déclencher le travail via Internet. La théorie est toujours plus facile à assimiler que la pratique. Ce médecin pense que la danse aide à réduire la douleur, mais cet exercice induisant le travail est également parfait pour réduire cette émotion négative qui peut rendre l'accouchement beaucoup plus difficile. Même si vous n'habitez pas au Brésil, vous pouvez donc essayer cette méthode, car elle est largement recommandée, mais il peut être judicieux de la pratiquer avec un professionnel de la santé.

N'hésitez pas à discuter de cette méthode avec votre gynécologue ou votre sage-femme afin d'apprendre à déclencher le travail naturellement sans recourir à des médicaments ou à la chirurgie. En effet, lorsque l'enfant ne se révèle pas aussi facilement, le corps médical a souvent recours à des injections particulièrement nocives dans certains contextes.

L'ananas vous aide à induire le travail

L'enfant ne veut pas encore sortir, mais il est temps de rencontrer ce nouveau monde. Vous avez donc plusieurs techniques évoquées précédemment, mais vous pouvez également miser sur divers aliments comme l'ananas. Si vous voulez apprendre à déclencher le travail, cela vaut sans aucun doute la peine de s'attarder sur les bienfaits de ce fruit.

– Contient une enzyme appelée bromélaïne qui permet au col de s'ouvrir plus facilement. – Différentes solutions telles que des morceaux d'ananas ou du pur jus sont à envisager. – Vous pouvez aussi faire un smoothie à l'ananas en ajoutant de la banane pour rendre la consistance un peu plus épaisse. – D'autres aliments ou condiments sont connus pour provoquer le travail, comme les épices. Un plat mexicain pourrait donc être judicieux.

Les professionnels de la santé recommandent également la réglisse noire, que vous pouvez trouver dans divers magasins en ligne. Il est conseillé d'opter pour une version naturelle, car la quantité de sucre est bien moindre. Il n'est donc pas nocif pour la santé. Il existe également des gélules prêtes à l'emploi qui contiennent de la réglisse. Cette plante n'est pas nocive, mais elle a la particularité de stimuler les crampes. Si vous allez apprendre à la faire accoucher, vous pouvez ensuite coupler ces solutions pour que l'accouchement soit un peu plus rapide.

Si ces méthodes ne fonctionnent pas, nous avons une dernière astuce pour déclencher le travail naturellement. Ce n'est certainement pas très appétissant, car il faut manger de l'ail. Ajoutez un clou de girofle à vos plats, car il permet de stimuler les intestins. Vous pensez peut-être que ce n'est pas nécessaire, mais en produisant un peu plus de selles, votre enfant pourra descendre plus facilement.