Si vous avez postulé pour un nouvel emploi, il y a de fortes chances que vous ayez déjà reçu votre invitation à un entretien. De nos jours, les invitations aux entretiens sont envoyées par voie électronique, ce qui amène à maîtriser les règles de rédaction d'un bon mail professionnel. Pour ce faire, vous devez suivre certaines règles de base afin de faire bonne impression grâce à votre écriture, et pourquoi pas, décrocher le poste que vous souhaitez.

Comment formuler sa réponse à une invitation à un entretien d'embauche?

Soyez prudent, ne vous précipitez pas. Avant de formuler et d'envoyer votre réponse, il est essentiel que vous lisiez attentivement le message que vous avez reçu. De cette façon, vous ne risquez pas de perdre des informations qui vous ont été communiquées pour éviter de les demander dans votre email. Il s'agit généralement d'informations sur la date, l'heure et le lieu de l'entretien.

Lors de la finalisation de votre réponse, il est important de garder à l'esprit les points suivants :

choisissez soigneusement votre introduction, en utilisant des formules polies telles que madame, monsieur, etc., – écrivez votre réponse de manière claire et concise. Les e-mails longs sont à éviter, remerciez l'expéditeur d'avoir porté une attention particulière à votre candidature, – confirmez clairement les différents détails de l'entretien, – demandez toute information pertinente dont vous pourriez avoir besoin, – terminez le message par une salutation appropriée, signez le message avec une signature professionnelle.

En considérant tous ces éléments, vous serez en mesure d'adresser une réponse pertinente et claire, capable de présenter une bonne image de vous-même au destinataire.

Erreurs à éviter lors de la rédaction d'un email professionnel

Pour que votre réponse vous représente et augmente vos chances de décrocher l'emploi de vos rêves, elle doit être irréprochable. Pour ce faire, voici une sélection d'erreurs courantes qu'il est indispensable d'éviter :

Vous avez mal orthographié l'objet de votre e-mail. Un e-mail dont l'objet est mal rédigé risque de ne pas être lu, – de laisser des fautes de frappe et d'orthographe dans le corps de votre texte, une mauvaise utilisation des champs CC et BCC, – de la ponctuation excessive, notamment au niveau des points d'exclamation et d'interrogation, les émoticônes. Ces symboles sont à éviter dans vos emails professionnels.

En revanche, avant d'envoyer votre email, vérifiez que vous ne vous êtes pas trompé de destinataire. Une erreur que commettent de nombreuses personnes et qui pourrait leur coûter un entretien d'embauche tant attendu.

Par conséquent, n'oubliez pas de toujours lire votre e-mail plusieurs fois avant de l'envoyer. Sachez qu'un email bien écrit est un email qui commence bien et finit bien. Les formules de courtoisie doivent être choisies avec soin et ce, en fonction du rang de votre destinataire ainsi que de votre relation avec lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here