Comment soulager une sciatique?
Autres traitements de la sciatique
Le nerf sciatique est le nerf le plus long et le plus gros du corps humain. Ce nerf prend naissance dans le bas du dos, entre les vertèbres. Il va ensuite fusionner avec les nerfs venant du sacrum pour descendre jusqu'au centre de la fesse et à l'arrière de la cuisse. Arrivant au niveau du genou, il se sépare pour former deux branches distinctes : l'une qui descend jusqu'à l'arrière de la jambe, et l'autre qui passe sur la face externe du mollet. Ces deux branches vont à des endroits différents sur le pied pour terminer leur chemin aux orteils. Le nerf sciatique a deux rôles principaux : un rôle moteur, pour activer les muscles de la jambe et du pied, et un rôle sensoriel pour donner des sensations à la jambe. La douleur sera signalée en fonction de la partie du nerf touchée et du degré de pincement du nerf. Ce n'est pas si surprenant de voir autant de symptômes différents pour ce problème!

Les causes de la sciatique dorsale

Il existe plusieurs causes de pincement du nerf sciatique. Voici les plus courants :

– Inflammation de l'arthrose dans les vertèbres ; – Une hernie discale ; – Lordose excessive causée par la grossesse ou le surpoids ; – Dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque ; – Compression au niveau des fesses par le muscle piriforme.

Symptômes de la sciatique

La sciatique survient le plus souvent avec une douleur affectant un côté du corps. Cette douleur prend naissance dans le bas du dos et se propage des fesses au pied en passant par l'arrière de la jambe. Lors de la propagation de cette douleur, la personne éprouve des sensations de choc électrique ou de brûlure. Cette douleur peut prendre racine dans les fesses ou le bas du dos. Dans les deux cas, la douleur se propage et irradie du bas du dos vers le pied, en passant par les fesses et la jambe.

Comment soulager une sciatique?

Comme tout traitement des maladies dont le premier symptôme est la douleur, les antalgiques sont recommandés. Qu'elles soient anti-inflammatoires ou relaxantes, elles vous permettront de soulager les douleurs que vous ressentez. Il s'agit le plus souvent d'analgésiques (aspirine, paracétamol), d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, ou d'analgésiques de classe 3 (morphine et produits dérivés de l'opium). Quant aux myorelaxants, ce sont des médicaments qui agissent sur la relaxation musculaire. Ils aident à soulager les contractures. Le repos strict comme traitement de la sciatique est actuellement discuté par les spécialistes. Une reprise modérée et progressive des activités est souvent recommandée.

Autres traitements de la sciatique

La physiothérapie renforce les muscles du dos et détend le corps. A travers ses exercices, il vous apprend à éviter les gestes dangereux. La force de ce type de traitement est que vous pouvez faire les séances d'entraînement à la maison. Le traitement orthopédique est un traitement un peu plus radical que la physiothérapie. Réduit l'intensité de la douleur. En prolongeant le corset ou la ceinture de soutien lombaire, les muscles du bas du dos sont maintenus au repos et le corps adopte une bonne posture. Le corset ou ceinture de maintien lombaire ne vous empêche pas de poursuivre vos activités. Si le traitement médicamenteux échoue, la chirurgie est le seul moyen de mettre fin à la douleur. Elle est envisagée en cas d'aggravation des douleurs générées par la sciatique ou si la maladie présente des signes de sévérité paralysante malgré les traitements médicamenteux.