Il suffit de respecter quelques simples précautions pour que les tapis restent beaux avec le temps, en évitant la saleté et les problèmes d’usure qui entachent irrémédiablement la beauté et l’élégance du tapis.

Commençons par le nettoyage habituel : il est important de passer régulièrement l’aspirateur car, vu que le tapis est constitué de fibres, la saleté et l’humidité peuvent, mises ensemble, compromettre la texture du tapis et arriver même à l’abîmer. La fréquence à laquelle passer l’aspirateur dépend de l’endroit où l’on met le tapis. S’il se trouve dans un endroit de passage, comme par exemple près de l’entrée, il sera alors nécessaire de l’aspirer plusieurs fois par semaine alors que dans la chambre à coucher, une fois par semaine suffit amplement. La chose importante est de ne pas laisser la saleté endommager les fibres. Il faut simplement passer l’aspirateur avec délicatesse pour enlever toute la poussière et la saleté qui se sont déposées sur les poils.

Afin que le nettoyage soit le plus efficace possible, il convient d’aspirer également le revers du tapis. A cet effet, il est conseillé d’utiliser un sous-tapis : il apporte une plus grande stabilité au tapis qui reste ainsi davantage en contact avec le sol mais il constitue également une protection utile qui diminue l’usure qui apparaît là où le tapis est en contact avec le sol. Un lavage auprès d’un pressing spécialisé est fortement recommandé au moins tous les deux ans, mais cette fréquence varie et doit être adaptée, selon les cas.

Les tapis touffetés à la main, et plus particulièrement ceux en fibres de laine ont tendance à pelucher lorsqu’ils sont neufs, car il s’agit de la bourre venant de sa fabrication. C’est un phénomène normal qui passe au bout de quelques semaines. Il suffit de passer régulièrement l’aspirateur pour aspirer ces fibres en excès jusqu’à la résolution complète du problème.

Si vous remarquez que des fils sortent de votre tapis, je vous conseille de ne pas les tirer parce que vous risquez d’abîmer la texture, il faut seulement les couper avec des ciseaux.

Un autre conseil est de tourner régulièrement le tapis de 180° afin qu’il prenne la même quantité de lumière des deux côtés ; de plus, ainsi, s’il se trouve dans une zone de passage intense, on évite que l’usure dû au piétinement ait lieu de manière irrégulière.

Si des meubles se trouvent sur le tapis et que vous devez les déplacer pour le nettoyer, faites attention à les soulever et à ne pas les traîner car ils pourraient endommager les fibres du tapis.

D’autres conseils? Lorsque vous décidez de le ranger, n’oubliez pas de le rouler en mettant les poils à l’intérieur et choisissez un endroit sec et à l’abri de la lumière directe du soleil. L’idéal serait de mettre le tapis sur un rayon car il serait ainsi davantage protégé.

Une dernière chose : quand vous nettoyez le sol avec des détergents et des produits chimiques, faites bien attention à ne pas toucher les tapis pour ne pas en abîmer les contours avec des produits trop agressifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here