La céramique est une matière souvent utilisée dans l’art et l’artisanat, comme la poterie et la porcelaine.

Dans le milieu industriel, les céramiques trouvent également plusieurs utilisations en raison de leur forte résistance, entre autres.

D’ingénieux chercheurs ont ainsi trouvé une nouvelle application aux céramiques en inventant le couteau céramique dans les années 80.

Avantages

Couteau moderne par excellence, les Japonais ont trouvé une alternative révolutionnaire de l’acier.

À première vue, la lame blanche est en plastique, mais ne vous y trompez pas : le couteau en céramique est bel et bien un couteau de cuisine extrêmement tranchant. D’ailleurs, pour pallier cette esthétique trompeuse, il existe des lames noires.

La lame en céramique contient de l’oxyde de zirconium (retrouvé dans le diamant de synthèse) et de l’oxyde d’yttrium. En comparaison avec un couteau de cuisine en acier, il a été constaté que la découpe est beaucoup plus facile et plus rapide grâce à sa lame tranchante et à la légèreté du couteau. D’où sûrement l’engouement actuel pour ces nouveaux ustensiles.

De ce fait, gare aux coupures de doigts ! Par ailleurs, en utilisation normale, la durée de vie d’un couteau en céramique dure beaucoup plus longtemps qu’un couteau en acier.

La céramique ne rouille ni s’oxyde. De même, sa lame ne s’use pas au contact fréquent des aliments. En plus, la saveur des aliments reste intacte.

Contrairement aux idées reçues, un couteau en céramique n’est pas du tout fragile ni facilement ébréché. Cela dépend surtout de la qualité du couteau et de leur utilisation.

En effet, le couteau en céramique n’est pas fait pour tout découper.

Utilisation et entretien

Afin de profiter au mieux et le plus longtemps possible d’un couteau en céramique, voici quelques consignes à suivre. Comme dit précédemment, le couteau en céramique ne convient pas à la découpe de tous les aliments.

Utiliser le en suivant le fil de la lame, il est déconseillé de couper des os, d’écailler, de couper des aliments congelés ou à noyau, de désosser, de l’utiliser comme ouvre-boîte au risque de briser la lame.

Ces couteaux sont parfaits pour découper avec précision les fruits et légumes, les filets de poisson, les viandes et autres aliments mous. Contrairement au couteau en acier, il ne faut pas écraser l’aliment avec la lame.

Lors de la découpe, il est préférable de prendre comme support du bois ou du plastique, la lame s’ébrèche au contact d’un autre support. Évitez également d’utiliser la pointe sur la surface de travail.

Le lavage du couteau en céramique, à l’instar du couteau suisse, est très simple. La lame étant très lisse, les aliments n’y adhérent pas.

De l’eau chaude et du liquide vaisselle suffisent amplement à nettoyer la lame.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here