Douleur à la tempe droite : quels sont les déclencheurs?
Quels sont les symptômes de la douleur dans les tempes?
Douleur tempe droite : quelles solutions?
Avoir mal à la tête est une condition assez courante. Indigestion, stress, accident vasculaire cérébral, cancer, grippe… tout cela peut déclencher des maux de tête. Dans la plupart des cas, quelques bons gestes suffisent à corriger le mal. Mais lorsqu'il s'agit d'un mal de tête fort et court situé du côté droit par exemple, il est possible que la tempe soit touchée. Dans ce cas, il est recommandé de consulter rapidement pour éviter les complications. Vous trouverez ci-dessous des informations utiles sur les douleurs aux tempes et sur la marche à suivre.

Douleur à la tempe droite : quels sont les déclencheurs?

Bien qu'avoir mal à la tête soit presque normal, une douleur à la tempe droite pourrait être le signe d'un problème beaucoup plus compliqué. Il s'agit en fait d'une crise de migraine favorisée par :

– Une mauvaise alimentation ; – Mauvaises conditions de vie (hypoglycémie, mauvaise qualité du sommeil, etc.) ; – Stress (inconfort, période de relaxation soudaine, etc. ); – Facteurs climatiques et environnementaux (feux clignotants, bruits, odeurs, migraine cataméniale, contraception, etc.) ; – Etc.

D'autres éléments peuvent également déclencher des douleurs au niveau de la tempe, une région de torsion rattachée à une partie de la région temporale, qui se situe au niveau de la fosse temporale.

Quels sont les symptômes de la douleur dans les tempes?

Selon les cas, une douleur à la tempe droite peut être sans ou avec aura. En général, la sensation d'une migraine correspond à tous les symptômes et signes neurologiques qui précèdent ou accompagnent une migraine. Les causes de la douleur dans les tempes peuvent être diagnostiquées par un simple examen clinique. Le plus souvent, le diagnostic de migraine est posé à partir de 5 crises de migraine. A noter que la durée de chaque crise est comprise entre 4 et 72 heures.

Dans le cas d'un mal de tête, la douleur correspond à au moins deux des caractéristiques suivantes : unilatérale, lancinante, modérée ou sévère, aggravée par l'effort physique quotidien. A ces signes s'ajoutent une photophobie (intolérance à la lumière) ou une phonophobie (intolérance au son), ou encore des nausées ou des vomissements.

Selon les spécialistes, la migraine avec aura répond quasiment aux mêmes critères diagnostiques que la migraine sans aura. Cependant, la migraine avec aura s'accompagne souvent de signes, à savoir :

– Troubles de la parole : ils sont très rares et se caractérisent essentiellement par un manque de mots, une difficulté à articuler (dysarthrie), une incapacité à parler (aphasie totale). – Une aura visuelle ou migraine ophtalmique : elle se caractérise par une tache lumineuse dans le champ visuel, une vision double (diplopie), une amputation du champ visuel, une déformation des lignes ou encore des hallucinations visuelles élaborées. – Aura motrice : très rare, elle se caractérise par un déficit moteur d'un membre. – Aura sensible : plus ou moins fréquente, elle se caractérise par des picotements dans les doigts ou les membres ou autour des lèvres.

L'évaluation comprend généralement : prélèvements sanguins, scanner cérébral +/- doppler des vaisseaux du cou +/- électroencéphalogramme et consultation avec le neurologue spécialiste.

Douleur tempe droite : quelles solutions?

Le traitement d'une crise de migraine vise initialement à éliminer les facteurs qui déclenchent la douleur brève et aiguë dans la tête. Pour ce faire, les médecins recommandent au patient de s'allonger dans un endroit calme et semi-obscur. Dans certains cas, des médicaments anti-nausées sont utilisés pour calmer les nausées. Ensuite, le médecin traitant tentera de corriger la crise avec des triptans (Zomig, Imigrane, Almogan, Tigret, Naramig, etc.).

Dans la plupart des cas, un traitement médicamenteux suffit à corriger la douleur à la tempe. Mais, en cas de rechute, il faudra recourir à un suivi spécialisé avec un neurologue. Ce dernier pourra évaluer le traitement pharmacologique pour vous proposer d'autres solutions.