Taux élevé de ferritine : qu'est-ce que cela reflète?
Forte ferritine : faut-il éviter les aliments riches en fer?
Quels facteurs affectent les niveaux de ferritine ?
Protéine présente dans la rate, le foie, la moelle osseuse et les muscles squelettiques, la ferritine est la protéine responsable de l'accumulation de fer. Sa vitesse varie en fonction de plusieurs facteurs. Cette variation permet parfois d'atteindre une cadence très élevée (jusqu'à 10 000 unités). Que faire dans ce cas? C'est ce que nous allons voir dans cet article.

Taux élevé de ferritine : qu'est-ce que cela reflète?

Dans des conditions normales, un test de ferritine est nécessaire pour confirmer une éventuelle carence en fer. C'est en fait le premier examen à faire avant de chercher une solution pour corriger la situation. Le taux de ferritine est établi après une simple prise de sang généralement réalisée le matin (le patient n'a pas forcément besoin d'être à jeun). Tout comme le corps peut manquer de fer, il peut aussi en avoir un excès. Dans les deux cas, la situation révèle une anomalie qu'il faut corriger rapidement pour éviter les complications. Dans le cas d'une hyperferritinémie (taux élevé de ferritine), le problème peut être lié à plusieurs facteurs. Certaines des causes les plus courantes incluent:

– Inflammation; – Alcoolisme chronique; – Hémochromatose; – Une maladie hématologique chronique (lymphome par exemple) ; – la maladie de Still ;

Comme dans le cas des hommes, une ferritine élevée chez les femmes est un signe de surcharge en fer. L'hyperferritinémie dysmétabolique (HD) est actuellement la cause la plus fréquente d'élévation des taux de ferritine. Dans ce cas il est indiqué de doser la ferritine ka et de rechercher une pathologie sous-jacente : syndromes infectieux, hémopathies, tumeurs hépatiques ou rénales, thalassémie. En général, un taux élevé de ferritine seul ne révèle pas une maladie sous-jacente. Un diagnostic médical, couplé à des examens complémentaires, est donc nécessaire pour savoir exactement de quoi il s'agit afin de faire face à la situation.

Forte ferritine : faut-il éviter les aliments riches en fer?

Une ferritine élevée a différents niveaux d'évolution. En cas d'hyperferritinémie modérée, il y a des examens à faire pour trouver la cause exacte de l'anomalie. Dans certaines conditions, le taux de fer parvient à s'autoréguler dans le temps sans traitement spécifique. Selon les cas, vous devrez faire attention à votre alimentation, en évitant notamment les aliments riches en fer. Ceux-ci comprennent notamment :

– Grains entiers ; – Baies ; – Légumes de mer; – Viande rouge; – Fruit de mer ; – Etc.

De plus, le patient doit éviter de consommer de l'alcool et préférer le thé vert après les repas pour limiter l'absorption du fer.

Quels facteurs affectent les niveaux de ferritine ?

La concentration de ferritine dépend du sexe et de l'âge. À la naissance, il est généralement grand et monte beaucoup pendant les deux premiers mois, puis tombe, en bas âge. Après cette phase, la ferritine recommence à remonter jusqu'au début de l'adolescence. À ce stade de la vie, les taux de ferritine sont plus élevés chez les hommes que chez les femmes. Cette tendance persiste dans la vieillesse. Ainsi chez l'homme, la ferritine atteint son maximum entre 30 et 39 ans. Elle tend à se maintenir jusqu'à environ 70 ans. Cependant, les taux de ferritine restent plus ou moins bas chez les femmes jusqu'à la ménopause, puis recommencent à augmenter. Normalement, les taux de ferritine se situent entre 20-200 µg/l chez la femme, 30-300 µg/chez l'homme, 50-400 µg chez le nouveau-né. Une ferritine élevée est une affection courante chez les hommes et les femmes. Il appartient au patient de prendre les mesures nécessaires pour identifier la maladie afin de fournir le traitement nécessaire.