On ne peut pas espérer mieux que de pouvoir faire de sa passion sa carrière. Vous avez toutes les chances de faire cela votre réalité si vous avez des talents en musique. Et même si ce n’est pas le cas, il est toujours possible d’y parvenir en suivant une formation dédiée. D’ailleurs, les instituts qui proposent de telles formations ne manquent pas en France. Le seul bémol c’est au niveau frais de scolarité. Il faut admettre que de telles formations coûtent parfois très cher. Est-ce que par hasard, existe-t-il des solutions pour financer les formations ?

Faire recours aux formations pour CPF et demandeurs d’emploi

Suivre une formation en musique est un moyen de s’évoluer professionnellement et acquérir toutes les compétences nécessaires afin de faire une carrière dans le domaine musicale. Et si les coûts de formations sont bien souvent assez élevés, les solutions de financement existent bel et bien selon votre profil, c’est-à-dire si vous êtes salarié, demandeur d’emploi ou autres.
Pour le cas de demandeurs d’emploi en particulier, ils peuvent choisir de se tourner vers le financement complémentaire proposé par Pôle emplois. Pour cela, vous devez utiliser votre compte formation. Grâce à cette solution de financement, vous serez en mesure de bénéficier des formations en fonction de vos besoins parmi les 660 000 sessions proposées par le biais de « Mon Compte Formation ». Via cette solution, vous pourrez également accéder au financement complémentaire par Pôle emploi.
En ce qui concerne les salariés, ils ont droit à un compteur formation qui est alimentée au titre d’une activité professionnelle tout au long de leur vie active. Ils pourront dans ce cas, s’appuyer sur ce compteur pour bénéficier d’une aide financière pour leur formation professionnelle. Après tout, tous les employeurs sont dans l’obligation de mettre en vigueur ce compteur de formation pour chacun de leur salarié.

Solution de financement de formation chant par PTP

Le Projet de Transition Professionnelle est un programme créé suivant le concept « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Il s’agit d’une loi à part entière mise en vigueur en septembre 2018. Elle vient d’ailleurs remplacer le Congé Individuel de Formation ou CIF depuis janvier 2019. On parle aussi d’une autre solution qui permet de financier votre formation chant et musique, particulièrement si vous êtes salarié qui souhaite changer de carrière.
Ce qui signifie que tous les professionnels désireux d’emprunter un autre chemin pour leur carrière peuvent prétendre de partir en congé et suivre des formations de musique. Toutefois, cela est seulement possible pour les salariés anciens d’au moins 24 mois en qualité d’employé discontinue ou non. À noter également que des conditions existent pour obtenir le soutien financier selon le profil du bénéficiaire. Par exemple, les salariés en CDI doivent justifier leur ancienneté d’au moins 12 moins au sein de la même entreprise, tandis que les salariés en CDD doivent justifier une ancienneté de 24 mois au cours des 5 dernières années.
Un petit détail à éclaircir pour les salariés en CDD. Leur formation doit débuter uniquement au maximum 6 mois après la fin du contrat. En ce qui concerne les salariés handicapés, ils ne sont pas contraints par la condition d’ancienneté minimale. Cela en va de même pour les salariés licenciés en raison d’inaptitude qui n’ont pas suivi des formations entre la période de leur licenciement et leur réintégration.

Qu’en est-il de l’AFDAS et les intermittents du spectacle ?

Cette solution de financement existe seulement dans le domaine artistique et musical. Le fait est que les artistes-auteurs et les salariés de l’audiovisuel et du spectacle sont en droit de suivre deux types formations en fonction de leurs projets. D’ailleurs, avec la crise sanitaire causée par le covid-19 qui a impacté grandement le secteur du spectacle, l’AFDAS a mis en place des mesures visant à rendre l’accès au financement de formation musique plus facile.
Ceci dit, les professionnels du domaine qui souhaitent élargir leurs compétences et leurs champs d’activités sont aujourd’hui en mesure de choisir des formations courtes de musiciens, des formations à la carte ou encore des formations courtes à la destination des chanteurs et des chanteuses.
Après tout, il serait également possible de passer une certification professionnelle à l’exemple du RNCP MIMA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here