Quels sont les sports pour les femmes enceintes et quels sont leurs bienfaits?
Quels sports devriez-vous éviter lorsque vous êtes enceinte?
Quelles pourraient être les conséquences d'un sport intense sur une grossesse?
Les modifications physionomiques induites par la grossesse chez la femme peuvent constituer un frein à la réalisation de certaines activités sportives. Cela ne veut pas dire qu'il est impossible de faire du sport pendant la grossesse, car cela peut aussi être très bénéfique pour le bon déroulement d'une grossesse. Comment concilier sport et grossesse sans nuire à la vie de votre bébé?

Quels sont les sports pour les femmes enceintes et quels sont leurs bienfaits?

Lorsque vous êtes enceinte, il est recommandé de pratiquer des sports aérobies, des exercices du plancher pelvien ou des étirements. En effet, les sports aérobies en travaillant sur la respiration permettent une meilleure circulation sanguine et donc une meilleure oxygénation du fœtus. De plus, en augmentant les performances respiratoires, ils facilitent le travail de l'accouchement. Quant aux exercices du plancher pelvien, ils permettent de maintenir les muscles abdominaux en renforçant les muscles du périnée afin de réduire les risques de déchirure lors de l'accouchement. Les étirements, en revanche, sont très efficaces pour renforcer la souplesse du corps et de l'esprit ainsi que pour soulager le stress et apporter un bien-être psychologique.

En tant que sport aérobie, nous avons :

– Une natation qui permet de faire de l'exercice tout en préservant les articulations ; – La marche qui aide à étirer le corps ; – Le vélo modérément et plat.

En parlant d'exercices du plancher pelvien, on peut trouver des exercices de Kegel qui consistent à faire travailler les muscles du plancher pelvien en les contractant pendant quelques secondes. Ces exercices peuvent être réalisés en de multiples contractions séparées par des relâchements musculaires de quelques secondes. Nous recommandons également un exercice doux qui privilégie les postures horizontales.

L'activité principale d'étirement pour les femmes enceintes est le yoga prénatal.

Tous ces sports divers sauvent la femme enceinte des risques d'accoucher par césarienne. Ils aident également à lutter contre la prise de poids liée à la grossesse. Cependant, il ne faut pas dépasser 7 heures de sport par semaine, surtout pendant les premières semaines de grossesse. Il faut éviter les longues séances, s'échauffer bien avant le sport et faire des mouvements d'étirement dès que l'on a fini. Aussi, pour se baigner, l'eau doit être suffisamment chaude et potable.

Quels sports devriez-vous éviter lorsque vous êtes enceinte?

Ce sont les sports à risques de secousses, de chocs directs, de chutes, les sports d'altitude, les sports collectifs de ballon et la plongée sous-marine. Nous pouvons citer :

– Pas; – Compétitions de course; – Karaté; – Judo; – Patin ; – Sports d'équipe; – Cyclisme sur terrain vallonné et VTT; – Équitation; – Plongée sous-marine ; – Planche à voile; – Escalade en montagne; – Tennis; – Ski.

Quelles pourraient être les conséquences d'un sport intense sur une grossesse?

Les sports intenses et agressifs peuvent provoquer de graves contractions utérines pouvant entraîner une naissance prématurée, un décollement placentaire ou un choc direct sur l'abdomen. Cela pourrait causer un traumatisme éventuel au bébé. Quant à la plongée sous-marine, elles pourraient exposer le fœtus à des risques d'atteinte neurologique dus à l'azote présent dans le gaz contenu dans les bouteilles. Par conséquent, vous devez demander l'avis de votre médecin et être beaucoup plus prudent après le premier trimestre de grossesse.

Il est donc évident que si concilier sport et grossesse peut faciliter le bon déroulement d'une grossesse, il peut aussi le compromettre lorsque le sport devient agressif. Le sport pendant la grossesse ne doit donc pas impliquer un esprit de compétition, mais doit agir comme une activité relaxante.