Comment choisir le bon plâtre?
Le patch, un indispensable de toute trousse à pharmacie. Le plus souvent sous forme de rouleau, le patch est une bande adhésive qui permet de fixer un morceau de coton ou une compresse sur une plaie. À l'époque, le patch était constitué de peau d'animal ou de papier recouvert d'un matériau à base de caoutchouc auquel étaient ajoutés des produits à effet thérapeutique. Aujourd'hui sous différentes formes et couleurs, le plâtre à motifs ou coloré est largement utilisé auprès des enfants pour ne pas les effrayer lorsqu'ils voient leurs blessures.

Forme élargie du patch

Le ruban adhésif dans les hôpitaux est connu pour être facilement contaminé. C'est pourquoi les spécialistes de l'industrie pharmaceutique ont pu créer un patch antimicrobien et sans pathogène. Au lieu d'investir dans les désinfectants et leur développement, excessivement coûteux, les chercheurs ont préféré trouver un patch révolutionnaire. Cela neutralisera plus de 99,99% des bactéries par simple contact. La découverte de ce nouveau ruban adhésif commence à se faire connaître en milieu hospitalier. Cependant, ces patchs intelligents ne sont pas abordables pour tout le monde, c'est pourquoi le nouveau défi pour les fabricants est de créer le même équipement avec la même efficacité mais à des prix tellement raisonnables qu'il devient abordable pour tous les patients. Il est à noter que, selon une étude, plus de 73% des patchs prélevés dans les hôpitaux sont contaminés par des spores et autres organismes qui représentent la principale cause de complications et d'infections. Ces bandes adhésives sont conçues pour favoriser la cicatrisation des plaies, permettre aux gaz de s'évaporer et aux bactéries de ne pas s'infiltrer, il n'est donc pas nécessaire de les changer tous les jours car ces patchs sont fabriqués intelligemment.

Comment choisir le bon plâtre?

Pour déterminer le patch adapté aux blessures et plaies, les spécialistes vont alors se baser sur quelques critères importants pour choisir le bon, par exemple : le type de traitement suivi, le type de blessure, la profondeur de la plaie, la durée d'évolution de cicatrisation ainsi que la fréquence adaptée au changement de plâtre. Le ruban choisi doit :

– Gardez bien la compresse ou le coton sur la plaie. – Remplissez tout l'espace disponible. – Être confortable. – Cela ne devrait pas être douloureux lors du retrait. – Respecter une certaine économie d'utilisation. – Avoir de l'uniformité.

D'autres critères doivent être pris en compte pour le choix, ceux-ci concernent le patient. Le plâtre choisi ne doit pas donner une image négative de sa situation.