Inflammation classique chez l'homme, l'irritation du pénis n'est pas particulièrement fréquente. Les démangeaisons dans la région génitale masculine peuvent être causées par plusieurs facteurs et une mauvaise hygiène. Découvrez dans cet article les différentes causes de l'infection pénienne, ses symptômes et les différents traitements adaptés.

Les causes de l'irritation du pénis

– Il existe de nombreuses causes lorsqu'il s'agit d'éliminer le problème de l'infection du pénis. Pour commencer, il y a des causes dues à une mauvaise hygiène ou à un nettoyage qui n'est pas fait dans de bonnes conditions. C'est le cas lors de l'utilisation de gels douche ou de savons contenant une forte quantité de détergent. Ils ont la capacité d'infecter et de favoriser le développement de mycoses. – La cause peut aussi être due à l'utilisation prolongée de produits antibiotiques. Le trouble devient effectif dès que l'immunité de votre corps est faible. Ce dernier cas peut être rencontré chez un patient subissant des traitements à fortes doses, ce qui entraîne l'affaiblissement de son immunité. – De même, certaines autres maladies peuvent être à l'origine de cette inflammation. Parmi ceux-ci se trouve le diabète, qui peut agir pour faciliter son apparition. L'irritation du gland appelée "balanite" peut favoriser plus souvent le développement d'une inflammation. Enfin, les allergènes peuvent également provoquer ce mal. Quels sont donc les symptômes de cette maladie?

Symptômes de l'inflammation du pénis

Tout comme les causes, les symptômes de ce trouble sont également variés. En cas de balanite, par exemple, il faut noter l'apparition de rougeurs du gland, de rougeurs de la verge, de brûlures, de démangeaisons ou plus souvent l'apparition de pustules voire de sécrétions purulentes.

Généralement, l'irritation des organes génitaux masculins provoque des douleurs. Aussi, la présence de prépuce rouge, de gonflement, de démangeaisons ou d'écoulement du prépuce sont de vrais symptômes qu'il est important de prendre en compte. Ces symptômes apparaissent le plus souvent le troisième jour après le rapport sexuel. On peut aussi observer des plaies sur le pénis ou remarquer l'augmentation de volume des nœuds retrouvés au niveau de l'aine. Dès l'apparition de ces symptômes, il faut opter pour un traitement adapté.

Traitement du pénis douloureux

L'inflammation du pénis est une affection inoffensive qui répond à certains traitements. Cependant, il est important de consulter un médecin. Dans tous les cas, vous devez revoir la qualité de votre salle de bain et opter pour des articles de toilette qui ne contiennent pas d'allergènes. Il existe également des traitements qui répondent à toutes ces différentes catégories d'irritations.

Face à une mycose par exemple, il faut choisir des crèmes qui combattent les champions, qualifiées d'antifongiques. La solution de povidone iodée est également excellente pour traiter cette maladie. Nettoyer à l'eau et passer un lait antifongique après séchage.

Si l'inflammation est sévère, le lait antifongique doit être associé à une autre crème contenant de la cortisone. Après environ 7 jours de traitement, la victime doit être traitée. En ce qui concerne l'irritation bactérienne, le remède reposera sur les antibiotiques.

Dans le cas où le mal persiste, il existe d'autres alternatives comme les allergènes. Un dermatologue sera également utile car il est le seul à se spécialiser dans le traitement des problèmes liés à la peau. Il existe des maux qui résistent à tous ces traitements. Dans ce cas, les lésions précancéreuses ou virales doivent être envisagées par un spécialiste.

Lorsque des signes apparaissent au niveau du pénis, il faut toujours se confier à un spécialiste pour être rassuré sur une guérison totale. Seul le spécialiste peut dire si la maladie a complètement disparu ou non.