L’anglais ou l’américain : que choisir ?

Bien qu’il s’agisse de parler anglais, il en existe deux variantes, l’anglais des natifs de l’Angleterre et celui des Américains également connu sous l’appellation « anglais américain ». Il existe une différence entre ces deux variantes, mais la question qui se pose est lequel des deux choisir ?

L’anglais américain par rapport à l’anglais britannique

L’anglais américain se distingue de l’anglais britannique sur plusieurs points notamment la prononciation ainsi que les mots utilisés. Il y a des mots qui sont utilisés en anglais britannique, mais qui ne sont pas employés en anglais américain. La différence entre le dark et le light par exemple qui figure parmi les mots en anglais britannique n’est pas employée par les Américains puisque pour eux, ils n’emploient que le dark.

Côté prononciation, les exemples abondent comme la non-prononciation du -r- postvocalique en anglais britannique en anglais américain, pour ne citer comme exemples adore et Serbian. Pour l’ « american english », la prononciation du -t- intervocalique doit être fait comme un flap, cela est comparable à la prononciation du -r- pour l’espagnol, exemple city ou encore verticality.

De même pour l’anglais américain, il y a des séquences dentales qui ne se retrouvent pas dans celle de l’anglais britannique, notamment pour la séquence dentale +ju en dentale +u, à l’exemple de tube, duty et news. Pour l’anglais britannique, le -a- se prononce plus lentement pour certains mots, comme pour dance, staff ou encore et moins lent pour d’autres mots comme man, band, alors que pour l’américain, il n’y a pas de distinction.

Particularités de l’anglais américain

L’anglais américain se distingue de celui des Britanniques surtout du côté de la phonologie. En effet, contrairement à celui des Britanniques, l’anglais américain a conservé beaucoup de langues existantes en Angleterre, au total plus de cent ans ce qui explique d’ailleurs pourquoi sa phonétique est considérée comme plus que conservatrice. C’est ce qui explique aussi plusieurs dialectes parlés en Amérique actuellement, différents selon la région ou la zone géographique concernée. C’est le cas de la partie orientale où se trouve la plus grande diversité de langues, et qui pour la plupart, n’est parlée que dans cette zone-là.

Dans la partie centrale, la langue parlée est différente étant donné qu’elle était fréquentée par des personnes qui ne viennent pas d’Angleterre. Il y a également une différence en ce qui concerne le sens des mots utilisés. Si pour les Américains, pants veut dire « pantalon », pour les Anglais, cela veut dire « sous-vêtements ». Mais pantalon se traduit par trousers en anglais britannique, cela peut donc entrainer un malentendu ou une incompréhension lors des conversations entre les deux. Même s’il s’agit de la même langue, des différences existent donc entre les deux. Toutefois, il est possible de se comprendre. Dans la plupart des cas, lors des formations, l’anglais américain est beaucoup plus prisé par rapport à l’anglais britannique.

L’anglais américain domine sur l’anglais britannique

Parmi les deux langues, l’anglais américain est celui qui est le plus recherché et le plus apprécié. Aux États-Unis, l’anglais britannique n’est pas reconnu, et n’est presque pas utilisé. Dans les écoles, dans les maisons d’édition des journaux, de livres et tout ce qui concerne la publication, la non-utilisation de cette langue est recommandée. Il y a des suivis et des vérifications pour cela.

Cette dominance de l’anglais américain s’explique aussi par le fait que celui-ci est beaucoup plus facile à apprendre que l’autre, notamment pour les Français. En fait, il se rapproche plus de la langue française comparée à l’autre, c’est ce qui rend plus simple et facile l’apprentissage. D’après des témoignages sur une radio française internationale, il est beaucoup plus facile pour une personne d’apprendre une langue qui a des similarités avec sa langue maternelle.

Enfin, si cette langue domine aussi, c’est grâce à la popularité du pays lui-même, l’expansion de l’american way of life à travers les films qui abondent, les chansons diverses, voire même le mode de vie. Grâce à cela, la langue et la culture deviennent beaucoup plus familières avec le monde, ce qui facilite l’apprentissage. En écoutant les chansons par exemple, on s’initie à la prononciation, de même pour les films, avec les expressions diverses, que ce soit des mots argots ou non. Il est de ce fait beaucoup plus facile d’apprendre la langue étant donné que certaines expressions ont été déjà entendues à travers les films et les chansons. De plus, des dictionnaires américains sont édités, avec de tous nouveaux mots et expressions. Rien à dire, l’anglais américain séduit plus que l’anglais britannique.

Recommended For You

About the Author: Isabelle

Leave a Reply

Your email address will not be published.