Qu'est-ce qu'un micro-entrepreneur?
Qu'est-ce qu'un programme micro-entrepreneur?
Dans le monde de l'entreprise, n'importe qui peut devenir Micro Entrepreneur sous certaines conditions. Cette activité doit être exercée sous la forme d'une entreprise individuelle. Seule une personne déjà en activité peut opter pour le programme Micro Entrepreneur sous certaines conditions. Dans cet article nous verrons en quoi consiste un micro-entrepreneur et en quoi consiste le régime du micro-entrepreneur.

Qu'est-ce qu'un micro-entrepreneur?

Un micro-entrepreneur est par définition une entreprise individuelle (EI) à responsabilité limitée ou une société à responsabilité limitée (EURL). Dans le cas de cette deuxième forme, l'associé unique représente une personne physique qui assure la gestion de cette société. Il s'agit généralement d'une personne qui exerce une activité indépendante, d'une personne qui bénéficie d'un régime social spécial appelé micro social et d'une personne qui exerce une activité qui ne dépasse pas un chiffre d'affaires défini par la législation en vigueur.

Qu'est-ce qu'un programme micro-entrepreneur?

Le régime du micro-entrepreneur est celui qui a remplacé le régime de l'auto-entrepreneur créé spécifiquement pour simplifier la vie des particuliers qui créent une entreprise individuelle et ce, en simplifiant divers aspects, notamment le calcul des cotisations sociales et des impôts qui est calculé sur la base du chiffre d'affaires réalisé, la définition du principe du paiement des cotisations sociales en fonction du chiffre d'affaires réalisé, et la définition des périodes de paiement des cotisations.

En effet, pour créer une entreprise, le dirigeant doit faire plusieurs choix tels que :

– Le choix de la forme juridique, – Le choix du régime social, – Et le choix du statut social.

Enfin, si vous choisissez le dispositif Micro-Entrepreneur, vous devez :

– Le choix du statut est celui de l'Entreprise Individuelle (EI), de l'Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) ou de l'Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EURL), – Le régime fiscal à choisir est celui du Micro-entrepreneur sujet à l'impôt sur le revenu, tout en intégrant l'option de paiement libératoire. – Le statut social privilégié est celui de Micro-entrepreneur où le travailleur est indépendant sous le régime « micro-social ». Ce compromis peut être adopté dans le cas où le chiffre d'affaires annuel au cours de l'année civile de l'avant-dernière année ou de la précédente n'excède pas 170. 000 euros dans le cas d'une activité de vente de biens, d'objets, de fournitures, de plats à emporter ou encore en matière d'hébergement, sauf pour la location de locaux meublés ne dépassant pas un montant unique de 70 000 euros, ou 70 000 euros pour les services relevant de la catégorie des bénéfices de l'industrie et du commerce.