Dans les pratiques BDSM, le dominant a tendance à dépasser ou à repousser les limites du soumis. Par conséquent, les participants ont prévu des moyens pour faciliter la communication pendant l'événement.

Quel est le mot de sécurité ?

Safeword est un mot anglais qui signifie : safe word, mot-clé ou mot de passe, en français. Il est utilisé lors des pratiques BDSM ou Bondage pour équilibrer le rôle dominant d'un voire plusieurs partenaires sur un ou plusieurs participants. Cet équilibre est favorisé par le jeu de rôle.

Pendant les rapports sexuels, le consentement est un élément très important de la sécurité du partenaire soumis pendant les pratiques. En conséquence, le mot de sécurité a été introduit pour mettre les désirs, les besoins et les limites de chaque partenaire sur la même longueur d'onde.

Par conséquent, le mot de sécurité est un langage verbal ou corporel que les Anglais utilisent souvent pour servir de panneau d'arrêt lors des rapports sexuels. Il est convenu avant le début du jeu et est généralement utilisé par le soumis pour exprimer clairement son humeur.

Comment choisir le bon mot de sécurité?

Le choix du mot de sécurité doit provenir d'un contexte différent du genre choisi. Le BDSM ne considère pas de simples mots pour arrêter une action comme arrêter ou arrêter, il est donc important de trouver le bon mot ou geste dans le contexte du jeu pour assurer la sécurité du partenaire soumis. La première règle est l'accord des deux parties, il faut discuter entre eux pour trouver une simple file d'attente. La seconde dépend de la situation, les participants peuvent choisir entre des mots ou des gestes.

Quels sont les différents types de safe word?

– Un mot de sécurité verbal

Le mot sûr à utiliser ne doit pas être compliqué par rapport au genre. En général, les pratiques BDSM utilisent des codes de couleur pour communiquer entre partenaires sexuels, les plus utilisés étant le rouge et le vert. Le vert, désigné par le mot anglais green, pour exprimer que tout va bien et que la séance peut continuer, tandis que le rouge, ou rouge en anglais, appelle à l'arrêt immédiat de la séance. Dans les pratiques BDSM anglaises, le rouge équivaut à stop ou stop. Si le dominant ne s'arrête pas, ce geste est un signe de violation des codes de sécurité BDSM, il peut conduire à l'expulsion. Ces codes couleurs ne sont pas les seuls, d'autres mots de sécurité peuvent être utilisés pour la sécurité du partenaire soumis.

– Un mot de sécurité pour le corps

Ce type de mot de sécurité n'est généralement nécessaire que si le soumis est incapable de parler ou d'utiliser le code rouge, vert verbalement pendant les rapports sexuels. Exemple, s'il porte un bâillon ou est habillé d'un bâillon pendant la séance. Le mot de sécurité pour le corps peut être un claquement de doigts ou une autre utilisation d'outils non liés au sexe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here