Puis-je manger du poisson enceinte?
Moisissure femme enceinte : les précautions à prendre
Caisse poisson
Vous avez envie d'un bon plat de moules, mais depuis que vous êtes enceinte, vous vous demandez si c'est sans danger pour vous et surtout pour votre bébé. Sachez que dans votre état vous devez consommer des fruits de mer avec modération sinon vous risquez des infections qui peuvent être nocives pour le bébé.

Puis-je manger du poisson enceinte?

Bien que délicieux et riches en minéraux (calcium, fer), vitamines (B12), acides gras (oméga-3) et oligo-éléments (sélénium, iode, zinc), les fruits de mer sont très essentiels à la croissance de votre fœtus, à sa santé et à sa santé. les vôtres car ils vous assurent une alimentation équilibrée. Cependant, vous devez être très prudent lorsque vous les consommez si vous êtes enceinte, car ils peuvent vous donner des infections graves telles que :

– La listériose, qui est une maladie aux conséquences graves (retard de croissance intra-utérin ou naissance prématurée) sur le fœtus, car la bactérie (listeria) est responsable de cette maladie ; – Toxoplasmose ; – Hépatite A.

Soyez donc vigilante, car ses infections peuvent également entraîner des malformations fœtales. Les produits de la mer sont majoritairement contaminés par des déchets ou des polluants environnementaux (biphényles polychlorés, dioxines) et des produits susceptibles de nuire au développement neurologique du fœtus (mercure).

Si vous ne voulez pas prendre de risques inutiles, l'idéal serait de ne pas manger de poisson cru, mal conservé, contaminé.

Moisissure femme enceinte : les précautions à prendre

Il existe plusieurs types de fruits de mer, mais les moules sont les plus populaires. Gardez à l'esprit que toutes les moisissures ne sont pas mauvaises pour la santé. Manger des moules enceinte implique de prendre des précautions importantes qui sont :

– Assurez-vous que les moules ont bien été conservées (chambre froide). – Triez bien les moules et retirez les moules mortes. – Faites bien cuire les moules. C'est une précaution nécessaire si vous ne voulez pas prendre de risques en consommant des moules. Les moules insuffisamment cuites vous rendent vulnérable aux intoxications alimentaires. C'est dangereux non seulement pour vous, mais aussi pour le bébé. Si après la cuisson vous sentez des odeurs, mieux vaut ne pas en consommer. – Evitez la consommation fréquente de moules même si le désir d'une femme enceinte vous pousse à en manger tous les jours. Consommez des moules avec modération pendant la grossesse. – De manière générale, rappelez-vous que les crustacés recouverts de coques doivent être cuits coques ouvertes.

Caisse poisson

Si manger des moules demande autant d'attention, qu'en est-il du poisson?

Le poisson est riche en substances (fer, iode, vitamines D et B12 ; sélénium, phosphore) absolument indispensables à la santé et au développement de votre bébé. Les poissons riches en Oméga-3 sont les plus gras et leur consommation est souvent recommandée, car ils participent de manière excessive au développement des cellules du bébé (yeux et cerveau).

Les poissons gras sont conseillés pendant la grossesse et pour éviter l'accumulation de mercure, manger des petits poissons en début ou milieu de chaîne alimentaire (sardine fraîche, maquereau, truite, sole, bar, cabillaud, rouget, saumon, merlan, turbot, plie, etc..). Les poissons prédateurs tels que le thon, l'espadon, le requin sont à éviter car ils sont trop riches en mercure.

Pour manger du poisson enceinte sans aucun risque, il faut toujours prévenir que vous voulez du poisson bien cuit compte tenu de votre état (grossesse). Si la cuisson n'est pas terminée, redemandez de refaire cuire le plat.

Prévoir une glacière et des packs de glace à l'intérieur si vous achetez du poisson pour assurer sa conservation avant de rentrer chez vous. Une fois chez vous, conservez les fruits de mer dans la partie froide du réfrigérateur pendant 1 à 3 jours. A l'aide d'une fourchette, vérifiez toujours la cuisson du poisson ou du filet de poisson s'il est cuit à la vapeur, à la poêle ou au four.