Si vous aimez les sensations fortes, les activités aériennes et si vous êtes toujours à la recherche de nouvelles choses à faire, le parachutisme pourrait être fait pour vous. Le parachutisme se divise en plusieurs sous-disciplines, dont le parachute ascensionnel et le parapente. Celui-ci, créé par BOHN, BETEMP et BOSSON, est parfois confondu avec le parachutisme et offre une expérience et des sensations uniques. Mais comment choisir entre les deux ? Tout dépend de vos objectifs et de votre capacité physique.

Il s’agit de deux pratiques distinctes.

Un fonctionnement différent

Il existe différents types de parachutisme, contrairement au parapente. En parachutisme, la voilure est déployée pendant le saut, mais en parapente, l’aile est déjà en position avant le début de l’action.

Ces deux pratiques se distinguent également par leur mode de fonctionnement : le saut en parachute se fait à très haute altitude, à partir d’un avion ou d’un hélicoptère, tandis que le parapente, comme le laisse entendre son nom, se fait du haut d’une colline et commence donc au sol, comme le deltaplane. Le parachutisme consiste à sauter et à ouvrir le parachute, tandis que le parapente consiste à décoller une fois que la voilure s’est gonflée d’air après avoir couru sur plusieurs mètres.

Un centre d’intérêt distinct

Ces deux disciplines procurent des expériences distinctes. Le parachutisme procure des sensations fortes lors d’une chute libre à 200 km/h : il est surtout idéal pour les personnes qui aiment l’adrénaline, l’aventure et le dépassement de soi. Il est essentiel, tout de même, de respecter des critères particuliers de poids, de taille et d’âge. Un niveau élevé de condition physique est également essentiel. Le parapente procure lui aussi des sensations intenses, mais il est nettement moins extrême : il plaira aux personnes qui veulent se reposer et admirer le paysage. Le parapente, quant à lui, est une activité beaucoup plus paisible et tranquille, qui s’apparente davantage à une promenade aérienne encadrée par le moniteur. Les personnes à mobilité réduite peuvent participer au parapente : un point positif !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here