Quels sont les symptômes de la phlébite?
Quels sont les moyens de guérir la phlébite?
Crampes, tendinites, artérite… la jambe est l'un des membres les plus touchés par les problèmes veineux. Parmi les autres maladies qui peuvent causer des douleurs très intenses dans cette partie du corps, il y a la phlébite. C'est une condition qui affecte principalement les veines de la jambe, mais peut également affecter d'autres parties du corps. Face à l'ampleur des diagnostics, différents traitements ont été développés associés à des campagnes de prévention grand public. Que faut-il savoir sur cette condition circonstancielle et évolutive?

Les causes de la phlébite

La phlébite est une maladie cardiovasculaire qui résulte de la formation d'un caillot (thrombus) dans une veine de la jambe. C'est un phénomène qui peut atteindre n'importe quelle partie du corps humain, mais qui touche principalement les membres inférieurs. Après sa formation, le caillot sanguin bloque partiellement ou complètement le flux sanguin vers la zone touchée. Une inflammation s'ensuit qui gagne tout le courant veineux de la zone touchée. En conséquence, la veine et sa paroi gonflent et son diamètre interne se contracte, provoquant une stagnation du sang en amont du caillot.

Parmi les causes et/ou facteurs de risque de la phlébite, il y a l'état d'hypercoagulabilité et de stase sanguine pratiqué chez la femme enceinte, les transfusions sanguines, le choc ou l'immobilité de la jambe pendant une longue période, la prise de pilules contraceptives… Certaines anomalies biologiques acquises telles que ces maladies inflammatoires, les maladies du sang telles que les leucémies, les formes de cancer ou encore les changements hormonaux peuvent favoriser l'apparition ou amplifier les conséquences des phlébites.

Les différents types de phlébites

Relativement peu connue, la phlébite touche pas moins de 100. 000 Français chaque année avec des complications potentielles. La maladie touche plus les femmes que les hommes avec une forte prévalence chez les personnes âgées. Selon le niveau de gravité, il existe deux types de phlébites :

Phlébite superficielle : ce sont des affections bénignes qui surviennent lorsqu'un caillot se forme autour des petites veines sous la peau. Elle est fréquente chez les personnes ayant des varices dans les jambes et provoque une légère inflammation et un inconfort chez celles-ci. Bien que sans conséquences graves, elle peut être le début d'une maladie plus grave et ne doit donc pas être prise à la légère. – Phlébite profonde : aussi appelée thrombophlébite veineuse profonde (TVP), c'est la forme la plus sévère de la maladie. Elle survient lorsqu'un caillot sanguin se forme dans l'une des veines satellites ou qu'une grande quantité de sang passe à travers. Elle peut évoluer vers une embolie pulmonaire si le caillot se rompt et migre vers les poumons.

Quels sont les symptômes de la phlébite?

Les symptômes de cette affection dépendent de la taille du caillot et de l'étendue de la réaction inflammatoire provoquée. Les manifestations peuvent aller d'une sensibilité et d'une douleur à peine perceptibles à un œdème ou une lourdeur dans le mollet. Cependant, lorsque la phlébite est profonde, elle peut entraîner une insuffisance veineuse, des troubles de la circulation sanguine, des douleurs aiguës, des rougeurs, une sensation de chaleur, voire de légères fièvres.

Quels sont les moyens de guérir la phlébite?

Plusieurs recommandations médicales ont été publiées concernant la prévention et la prise en charge des phlébites. En prévention, les spécialistes recommandent de travailler la jambe par des marches fréquentes et d'éviter les longues périodes d'immobilisation. Quant au traitement, il consiste à prendre des anti-inflammatoires courants. Cependant, dans les cas les plus sévères associés à une phlébite profonde, il est impératif de recourir à une hospitalisation et à un traitement par anticoagulants pour dissoudre le caillot formé et prévenir d'éventuelles embolies pulmonaires.