La tomate est l'un des fruits les plus utilisés comme ingrédient en cuisine. Son utilisation est également faite en cosmétique en raison de ces nombreuses vertus. Il est composé de plusieurs nutriments très bénéfiques pour la santé mais aussi pour la peau. C'est pourquoi il est produit en grande quantité chaque année. Si vous avez un petit jardin à la maison, vous devrez évidemment planter des tomates. Cependant, pour réaliser une plantation parfaite, il faut pouvoir suivre des étapes bien précises et prendre en compte un certain nombre de critères. Nous vous aidons à cet égard.

Trouvez l'emplacement idéal

Tout d'abord, vous devez être en mesure de trouver l'endroit idéal pour votre plantation. La tomate est une plante assez spéciale. Pour planter des tomates, il faut trouver un sol plus ou moins humide, mais pas complètement imbibé d'eau. Ce doit être le juste milieu entre l'un et l'autre, surtout si vous souhaitez semer votre tomate un peu avant le moment le plus favorable.

Cependant, il se peut que vous n'ayez pas de tels terrains dans votre région ou à proximité immédiate. Vous pouvez vous trouver un espace lourd et le réparer. Utilisez simplement les outils pour le rendre moins solide. Ce qui est certain, quel que soit le type de sol, devra être travaillé et recouvert d'engrais. Il est conseillé d'en mettre 4 kg par m² pour favoriser les semis de tomates.

La plantation elle-même

Il est possible que vous ayez décidé de faire vous-même des plants de tomates. C'est une bonne idée, cependant. Si vous savez comment obtenir des pieds de qualité et en forme, c'est un bon plus. Cependant, il est conseillé de se procurer des tomates séchées auprès des jardiniers, pour s'assurer que tout est de bonne qualité, pour des tomates saines.

– Extraction des pieds

Dès que votre sol est prêt et que vous avez décidé de procéder à la plantation proprement dite, arrosez un peu les plants de tomates, afin de faciliter l'extraction du pied du seau. Il faudra le faire quelques heures à l'avance pour que l'eau se répande comme il se doit.

– Faire le trou

La prochaine étape sera de mettre les pieds sur terre. Faites un trou d'au moins 20 cm de large et pas plus de 15 cm de profondeur. N'oubliez pas de tamponner l'intérieur pour le rendre moins dur et propice au développement des racines des tiges de tomate.

– Positionner la tige

Pour poser la tige, il est nécessaire de la placer en position oblique. Cela favorisera un développement plus rapide et plus rentable. Ne vous inquiétez pas pour la plante, elle reviendra à sa position verticale au fur et à mesure de son développement.

– Fermer le trou

Une fois terminé, le trou devra être fermé. Pour ce faire, vous utiliserez du compost. En le mélangeant avec un peu de terre, vous aurez un bon composant pour mieux nourrir la plante. Vous pouvez choisir de faire du compost vous-même ou de vous le procurer auprès des jardiniers. Le matériau à éviter est la terre, car sa composition est trop pauvre pour bien nourrir la tomate.

Après semis

Une fois la tige en terre, il faudra en prendre soin. La première chose à faire est de placer un tuteur juste à côté de chaque plante en faisant attention de ne pas endommager les racines. Arrosez comme il se doit. Il faut lui donner suffisamment d'eau surtout pendant les premières semaines. Aussi, n'oubliez pas de désherber fréquemment. Les tomates détestent ça.