Comment rédiger un inventaire?
Lorsqu'un locataire emménage dans un nouveau logement, un état des lieux doit être fait. Ce document décrit avec précision l'état du logement, pièce par pièce, et de tous les équipements à l'arrivée d'un locataire.

Un second modèle d'état des lieux devra être établi en fin de bail.

En cas de problème, les deux documents seront comparés pour savoir qui est responsable du dommage et donc qui paie les réparations.

Lorsque c'est le locataire qui en est à l'origine, c'est sa caution qui sera amputée. Mais si c'est la vétusté qui est en cause alors le propriétaire se chargera de la remise en état du bien, à ses frais.

Il sera facile de trouver un modèle d'inventaire sur Internet. Le plus souvent, il s'agira d'un modèle d'inventaire gratuit au format Word.

Tout ce que vous avez à faire est de télécharger ce modèle d'inventaire fourni avant de l'imprimer.

Vous verrez que le modèle d'inventaire de sortie est comme celui d'entrée, il vous suffit d'ajouter les nouvelles coordonnées du locataire sortant.

Comment rédiger un inventaire?

Pour rédiger un bon rapport, il est important de prendre son temps. Encore une fois, il s'agit de la caution du locataire. Très souvent, l'établissement de l'état des lieux se fera à l'amiable, entre le locataire et son bailleur. Ce sera donc gratuit. Mais il est possible que le propriétaire désigne une tierce personne pour le remplacer. Si un agent immobilier ou un huissier intervient, il devient exigible.

Les frais seront partagés entre les deux parties. Vous aurez toujours besoin de deux exemplaires de l'état des lieux : un pour le locataire et un pour le propriétaire.

Vous verrez que l'inventaire comporte toujours des informations obligatoires dont :

– le descriptif de chaque pièce : tout sera passé au peigne fin : le sol, les murs, le plafond et tous les équipements. Vous remarquerez le moindre petit défaut et même le plus anodin : une tâche, une fissure qui démarre, la peinture qui s'écaille – l'inventaire des clés qui permettent d'accéder au logement. Le bailleur garde un jeu et donne tous les autres à son locataire : le relevé de compteur. N'oubliez pas sinon le nouveau locataire devra s'acquitter de la dernière consommation du locataire sortant.

En entrant dans le logement, vous commencerez déjà par vérifier qu'il y a de l'électricité dans chaque pièce, qu'il ne manque pas d'ampoules et vous testerez les prises électriques. Vous testerez également des équipements électriques. Idem quand il y a du gaz. Pour l'eau, il suffit d'ouvrir les robinets et de tirer la chasse d'eau.

Faites attention à l'état des menuiseries – les portes et les fenêtres seront ouvertes et fermées. Même chose pour les portes et les tiroirs. Si nécessaire, pensez à prendre des photos. Ils pourront toujours servir de preuve en cas de litige en fin de bail.