Le tendon d'Achille fait partie du système suro-achilléo-plantaire. Un changement structurel dans cette partie souvent douloureuse du pied est connu sous le nom de tendinite. Mais aujourd'hui on ne parle plus de tendinite, mais de tendinopathie pour évoquer cette modification structurelle du tendon.

Le tendon d'Achille est le tendon le plus gros et le plus solide du corps. Du fait des contraintes qu'il subit, il peut développer des tendinopathies. Parmi les causes de ce changement structurel, la plus fréquente est l'hyperactivité physique ou sportive (course à pied). C'est un défaut d'adaptation du tendon aux sollicitations répétitives d'étirement ou de frottement. Parfois d'autres causes sont retrouvées comme le surpoids, les troubles de la statique (pied plat, creux), le tendon d'Achille court ou la rétraction de l'aponévrose des gastrocnémiens ou le mauvais chaussage.

De même, certains médicaments comme les antibiotiques peuvent être responsables de douleurs tendineuses et de tendinopathies. Certaines maladies inflammatoires telles que la spondyloarthrite (inflammation du test sanguin) peuvent également provoquer des douleurs au talon.

Signes cliniques de rupture du tendon d'Achille

La tendinite d'Achille est un terme précis qui regroupe en réalité un ensemble complexe d'atteintes du tendon et de ses annexes, mais qui auront des signes communs :

– aggravation de la douleur lors de la marche ; – Inconfort important lors de la montée des escaliers ou de la course ; – Une exacerbation douloureuse dans l'appui monopodal ; – Parfois une douleur de raideur matinale.

Les causes qui favorisent les tendinites sont le plus souvent de mauvaises conditions d'entraînement (sol dur), des imprudences quantitatives, un mauvais état des chaussures (talon usé). Mais dans 90% des cas, la tendinite d'Achille se retrouve chez les personnes qui ont des troubles du pied statique (pied creux notamment). Ces atteintes peuvent être bilatérales dans environ 25 % des cas.

Tendon d'Achille enflé ou douloureux au toucher : remèdes maison

La plupart des cas de tendinite au talon d'Achille peuvent être traités avec des remèdes maison – des remèdes relativement simples. Cependant, dans les cas extrêmes (rupture du talon d'Achille), la chirurgie reste la seule option de traitement.

– Compresses chaudes ou bandages élastiques : en utilisant des bandages chauds ou des bandages élastiques, la tension des muscles touchés est considérablement réduite. Le gonflement et la douleur sont ainsi réduits, ce qui accélère le processus de récupération des organes. – Massage : grâce à un léger massage, la circulation sanguine au niveau plantaire est augmentée, les muscles se détendent mieux et le gonflement est réduit ; ainsi que la rigidité. Pour ce faire, chauffez légèrement de l'huile (noix de coco, sésame, moutarde ou olive) entre vos paumes. Massez ensuite le talon et l'intérieur du pied pendant 10 à 15 minutes. Ensuite, répétez l'exercice pendant plusieurs jours jusqu'à ce que la douleur disparaisse. – Curcuma : le curcuma est une plante herbacée de la famille des Zingibéracées. Contient de la curcumine, un composé chimique qui est un puissant anti-inflammatoire. Réduit efficacement l'inconfort et l'enflure.

Quelques conseils pour éviter les douleurs des tendinites tendineuses

Lorsque vous souffrez de tendinite au talon, ces quelques conseils peuvent vous aider :

– Reposez la jambe affectée le plus longtemps possible ; – Gardez la jambe levée pour accélérer la cicatrisation ; – Évitez les activités qui mettent beaucoup de tension sur vos tendons ; – Portez des chaussures confortables avec un bon amorti lors de vos exercices; – Évitez de toujours porter des talons hauts ; – Reprenez progressivement vos activités en augmentant progressivement l'intensité.

A savoir, le mot provient d'une histoire appelée la mère d'Achille qui est la référence historique pour le tendon d'Achille. Car en cela la rupture est douloureuse. Ainsi le mythe a permis au terme scientifique de naître.

Les remèdes de grand-mère

Comme pour le tendon d'Achille qui est douloureux au toucher, ou le tendon d'Achille enflé. Les remèdes des grands-mères restent en effet les plus sûrs et les moins nocifs pour la santé, car ils sont majoritairement à base de produits naturels. Comme évoqué au point précédent concernant le remède contre les douleurs au talon ou plus précisément le remède contre les douleurs au talon de grand-mère qui se base sur les recettes de la grand-mère, on voit tout de suite que les conseils donnés sont concluants sur le long terme, mais qu'en est-il des gonflements ou douleur?

C'est la chose la plus basique, mais c'est aussi la plus négligée. L'hydratation, celle-ci s'utilise à la fois à titre curatif mais aussi et surtout préventif. Cette partie a besoin d'une énorme source d'eau pour conserver toutes ses caractéristiques. Le conseil est de boire un litre voire un litre et demi par jour pour le prévenir. L'argile verte est également utilisée pour le tendon d'Achille élargi afin de réduire précisément l'inflammation sans avoir recours à des produits commerciaux ou à toute autre pratique, car oui il vaut mieux privilégier le naturel pour toute cure avant d'opter pour quelque chose. de l'autre, encore faut-il que les remèdes soient efficaces et déjà testés précédemment.

Pied enflé : le remède de grand-mère

L'un des moyens les plus efficaces consiste à lever les jambes pour réduire l'enflure. Cette technique ne nécessite aucune aide ou équipement pour être réalisée. La disposition du corps doit être la suivante:

– allongé, – tête plate, – pieds reposant à une hauteur semblable à un oreiller.

Cela permet une meilleure circulation sanguine. Vous pouvez aussi le faire au sol avec les pieds collés au mur, encore faut-il faire attention à la propreté de vos pieds lorsque vous les posez contre le mur. Nous avons également les mêmes pratiques à appliquer pour le remède de grand-mère pour les doigts enflés.

Douleur au talon : le remède de grand-mère

Donner un massage est une bonne sinon la meilleure façon de mentionner dans la partie remède contre la douleur au talon. Le massage, en effet, atténue les douleurs liées à cette pratique grâce à des étirements qui permettent de compléter la première technique proposée.

Nous avons également la méthode du glaçon, qui soulage à la fois la douleur et l'enflure. Pour éviter la douleur, il est important de ne pas marcher pieds nus ou de porter des chaussures trop fines.

Le remède de grand-mère contre la tendinite

Les tendinites touchent de plus en plus de monde, ce qui fait des remèdes de grand-mère une case obligatoire. L'avantage de la phytothérapie est de consommer une soupe de racines à base de gingembre frais avec de l'eau bouillante. Pour l'aromathérapie on optera pour l'huile végétale d'argan avec l'huile essentielle de Gaulthérie et l'huile de menthe poivrée.

Dois-je appliquer froid ou chaud?

Lorsque la douleur entre dans votre quotidien, vous cherchez des solutions pour trouver un soulagement. Bien sûr, les médicaments peuvent être indispensables lorsque la situation devient insupportable. Vous pouvez plutôt adopter les remèdes de grand-mère tels que ceux identifiés dans cet article. Cependant, il y a un dilemme à résoudre entre le froid et le chaud car les conséquences ne sont pas les mêmes. En fait, certaines personnes ont tendance à utiliser une solution sans penser qu'elles aggravent la douleur. Une petite réflexion s'impose.

Lorsque vous souffrez d'inflammation, ne recourez pas à la chaleur car cela rend la situation beaucoup plus inconfortable. – En fait, l'inflammation dégage déjà de la chaleur et si vous appliquez une source chaude, la température remontera. – C'est comme essayer d'éteindre un feu avec le feu, alors il faut adopter le froid comme une banquise. – La zone enflammée aura tendance à se rétrécir et vous pourrez à nouveau bouger.

Lorsque l'articulation ou le tendon est froid, il devient douloureux lorsque vous bougez car il est tendu. Dans ce cas le froid aggrave la situation et c'est la chaleur qu'il faut exploiter. En fait, cela facilite la relaxation des parties du corps comme les muscles. Maintenant vous savez s'il faut considérer l'un ou l'autre et cela vous évitera de commettre des erreurs qui pourraient être beaucoup plus douloureuses et pourraient vous gêner un peu plus.