L'éjaculation précoce, qu'est-ce que c'est?
Quelles sont les causes de l'éjaculation précoce?
Comment retarder l'éjaculation
Si l'éjaculation rapide fait partie de la programmation génétique des hommes, force est de constater que le désir des femmes modernes d'exercer pleinement leur droit à une sexualité réorientée vers le plaisir personnel et partagé a eu un impact fondamental sur la psychologie masculine.

L'éjaculation précoce est donc devenue une obsession, et a été érigée en trouble sexuel, auquel il existe heureusement des solutions pour le bon plaisir des couples.

Si vous aspirez à mieux comprendre le phénomène de l'éjaculation précoce, mais surtout à connaître des solutions pour retenir une éjaculation le plus longtemps possible. Voici ce que vous devez savoir !

L'éjaculation précoce, qu'est-ce que c'est?

Êtes-vous enclin à vous libérer dès que vous pénétrez votre partenaire? Pouvez-vous tenir seulement quelques secondes ou mieux quelques minutes tout au plus? Avez-vous déjà éjaculé, au milieu des préliminaires, sans le vouloir? Si vous avez répondu "oui" à l'une de ces questions, vous souffrez probablement d'éjaculation précoce.

Ce trouble peut être défini comme le manque de contrôle d'un homme sur le moment de l'éjaculation. Il s'ensuit qu'une éjaculation, après une courte pénétration, n'est pas prématurée, tant qu'elle est ainsi planifiée. Le trouble lui-même découle de l'incapacité d'un homme à décider quand éjaculer.

Quelles sont les causes de l'éjaculation précoce?

Les raisons pour lesquelles certains hommes sont incapables de retarder leur éjaculation sont de deux types : celles d'ordre physiologique et celles dites psychologiques.

En effet, dans la première catégorie de raisons, il faut rechercher des causes telles qu'une infection ayant provoqué une inflammation de l'urètre, une faible sensibilité des récepteurs à la sérotonine ou une inactivité totale, pendant une longue période, du pénis. Cette dernière, n'étant plus habituée au contact avec le vagin, va connaître une forte excitation, au point que le cerveau va surmonter prématurément l'ordre de l'éjaculation.

Dans la deuxième catégorie de facteurs on retrouve le stress, dû au premier rapport sexuel, la peur de ne pas être à la hauteur de l'ardeur d'un nouveau partenaire, le désir excessif de performance sexuelle et la fatigue.

Comment retarder l'éjaculation

Comme mentionné ci-dessus, il est tout à fait naturel pour un homme de ne pas retenir son éjaculation pendant une longue période. De plus, des études ont montré que l'orgasme masculin peut survenir après 5 minutes, alors que celui d'une femme peut durer jusqu'à 1 heure. La conséquence est que l'homme doit travailler son excitation pour retarder son éjaculation.

Pour ce faire, de nombreuses techniques sont proposées, à réaliser seul ou à deux.

– Se masturber : ça part de là et c'est essentiel. Retarder l'éjaculation, c'est avant tout apprendre à mieux connaître son corps et dominer la vague du désir sexuel. En prenant l'habitude de vous masturber, vous devez vous concentrer sur le contrôle de votre pénis et l'augmentation du désir. Alors, messieurs, évitez désormais les séances hâtives. Préférez plutôt les séances lubriques, durant lesquelles vous retarderez sans cesse l'éjaculation. – Apprendre à se détendre : c'est aussi indispensable pour mieux gérer la pression du désir. Habituez-vous à faire des exercices de relaxation profonde par vous-même. Ils doivent être reproduits, en plein coït, si vous sentez que vous avez atteint le paroxysme – Entraînez-vous, avec votre partenaire, à retenir l'éjaculation, en privilégiant la pénétration sans grands mouvements ni masturbation mutuelle. Cela lui permettra également de mieux contrôler les réactions de votre corps, afin de vous aider à retarder l'éjaculation. – N'hésitez pas à lâcher prise pour relâcher la pression si elle devient trop forte. – Utilisez un plan de contrôle chaque fois que vous voulez retenir l'éjaculation. C'est assez simple et vous consiste, lorsque le désir devient trop intense, à suspendre tout mouvement, à retirer partiellement ou totalement votre pénis, puis à contracter les muscles des fesses et du périnée pour empêcher le sperme de s'échapper.