Le traitement de l'infection à Helicobacter pylori est important pour la prise en charge des troubles gastro-intestinaux tels que l'ulcère peptique et la gastrite. Si vous êtes sujet à une infection à Helicobacter Pylori et souhaitez connaître les différents traitements possibles (cliniques et naturels), alors vous êtes au même endroit.

L'agent causal

Helicobacter pylori (H. pylori) est une bactérie commune qui infecte la muqueuse de l'estomac. L'infection est associée au développement de troubles gastro-intestinaux tels que la gastrite chronique, l'ulcère et le cancer gastrique. L'éradication de H. pylori pourrait aider à la prise en charge de ces troubles associés.

Traitement

La thérapie triple standard est l'étalon-or dans le traitement des infections à H. pylori. Les trithérapies standards reposent sur un inhibiteur de la pompe à protons, la clarithromycine et l'amoxicilline ou le métronidazole.

En raison de la résistance croissante de H. pylori aux antibiotiques, la trithérapie à la clarithromycine n'est plus le meilleur traitement contre H. pylori, notamment dans certaines régions où la résistance locale à cet antibiotique est supérieure à 20 %. D'autres traitements ont été proposés pour l'éradication de H. pylori.

Certains d'entre eux incluent de nouveaux antibiotiques ou des antibiotiques classiques dans différentes combinaisons. D'autres stratégies sont mises en œuvre en pratique clinique pour le traitement des souches résistantes de H. pylori.

Cela comprendrait le développement et l'utilisation de traitements plus récents et plus efficaces et l'utilisation de probiotiques pour améliorer les schémas thérapeutiques d'éradication et réduire les effets secondaires des antibiotiques.

Quadruple thérapie du bismuth

Cette thérapie contient deux antibiotiques, la tétracycline et le métronidazole, plus du bismuth et des IPP pendant 14 jours. Cette thérapie est privilégiée comme option de traitement de première intention pour les zones à forte incidence de résistance à la clarithromycine et également comme traitement de deuxième intention lorsque la première trithérapie conventionnelle contre H. pylori a échoué.

L'utilisation d'antibiotiques peut entraîner des effets secondaires. L'utilisation de traitements naturels contre la prolifération d'Helicobacter pylori peut être utile pour prévenir de tels effets, aider le système immunitaire à éradiquer les infections et protéger l'estomac.

Bien que les traitements naturels ne puissent pas éradiquer les bactéries, ils peuvent aider à les maintenir à de faibles niveaux. Vous pouvez consommer :

– Jus d'Aloe Vera – Huile d'olive – Une à deux tranches d'ail par jour – Eau avec jus de citron ou vinaigre de cidre – Oignons, herbes, gingembre – Gingembre et eau de coco

Le gingembre et l'eau de coco ont des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires qui aident à réduire l'irritation de la muqueuse de l'estomac. C'est donc un traitement naturel très efficace en cas d'ulcère de l'estomac ou de simple gastrite.

L'huile d'olive vierge a un effet bactéricide contre Helicobacter Pylori en raison de sa composition de certains composés phénoliques à structure dialdéhyde qui ont également un rôle protecteur sur les parois gastriques.

trésor

Le miel est réputé pour son caractère antibactérien. Des études ont montré une croissance réduite de Helicobacter Pylori sur les cellules épithéliales gastriques.

Du lait

Le lait contient de la lactoferrine qui inhibe la croissance des souches de cette bactérie.

Huile de citronnelle

En inhalant l'huile, vous pouvez l'utiliser dans le cadre d'une approche d'aromathérapie. Cette huile a également un rôle inhibiteur sur Helicobacter pylori.

Thé vert

Riche en oxydants, c'est l'une des boissons les plus consommées. Son utilisation sera donc plus simple et plus facile. Il a un pouvoir inhibiteur et anti-inflammatoire sur l'action de cette bactérie.

Chou et brocoli

Ces deux légumes sont riches en sulfurane qui est une arme très efficace contre H pylori. Cette substance a non seulement un effet anti-inflammatoire (grâce aux sulfures) et inhibiteur, mais augmente également les niveaux d'enzymes protectrices.