En cas d’arrêt cardiaque, il est courant que le cœur n’arrête pas de battre complètement, mais ses battements ont un rythme désordonné, ce qui conduit à l’impossibilité d’assumer la fonction de pompe à sang, ce phénomène est scientifiquement appelé fibrillation.

Pour faire face à la fibrillation, l’utilisation d’un défibrillateur serait essentielle pour augmenter les chances de survie de la victime pendant la RCR.

Qu’est-ce qu’un défibrillateur?

Un défibrillateur ou simplement DEA, est un outil de réanimation, il est utilisé en cas d’infarctus brutal, son but est de détecter la présence d’une fibrillation et d’envoyer un choc électrique si nécessaire.

Pour mieux comprendre le fonctionnement du défibrillateur, nous allons l’analyser dans les deux points suivants :

– Analyse le rythme cardiaque de la victime afin de détecter une fibrillation.

– Si nécessaire, délivrer ou inviter le secouriste à délivrer un choc électrique, pour rediriger le rythme cardiaque de la victime et la sauver.

Un défibrillateur peut être utilisé par toute personne déjà formée aux premiers secours, il est généralement présent partout dans les lieux publics et dans les moyens de transport.

Comment fonctionne un défibrillateur?

Avant de passer à son fonctionnement, il est important de connaître ses composants, qui se manifestent ainsi :

– Un écran à cristaux liquides, qui permet l’affichage de messages écrits.

– Un haut-parleur qui donne des informations sur les étapes à suivre, sous forme de messages sonores.

– L’accumulateur de charge, ou la batterie.

– Quelques boutons spécifiques.

– Deux électrodes qui ont la fonction de défibrillation, auto-adhésives et enfermées dans un emballage hermétique. Ils sont équipés d’un gel qui permet un passage aisé du courant sur le corps de la victime. Notez que vous n’êtes pas obligé de les plier.

– Des ciseaux pour couper les vêtements de la victime afin de dénuder rapidement le torse de la victime.

En ce qui concerne son manuel d’utilisation, la première chose à faire est d’ouvrir le défibrillateur, dès que cela est fait, il vous indiquera les instructions vocales que vous devrez suivre, dans un deuxième temps, vous devez placer les deux électrodes sur le corps de la victime : un sous le sein gauche à la place du cœur et le second sous la clavicule, puis connectez le câble. Dès sa connexion, le défibrillateur commencera à effectuer une analyse du rythme cardiaque, veuillez noter qu’il ne faut pas toucher la victime afin de ne pas perturber l’analyse, cette analyse ne prendra que quelques secondes, donc deux cas sont possibles :

– Un choc recommandé : le défibrillateur décharge automatiquement ou propose le choc au secouriste (selon l’appareil s’il est entièrement automatique ou semi-automatique) ; appuyez simplement sur le bouton clignotant.

– Un choc déconseillé : dans ce cas le secouriste doit reprendre le massage cardiaque.