Contrairement à ce que l’on ne peut penser, une maison en ossature en bois pourrait avoir la même durée de vie qu’une construction en dure. Toutefois, pour qu’elle puisse bien tenir sur le temps, il faut savoir bien l’entretenir.

Une maison en bois est elle résistante ?

  • Résistance sismique

Pas comme une maison en brique ou en béton, une construction qui dispose d’une ossature en bois pourrait résister mieux face à un tremblement terre. Et d’après certaines expériences, lors d’une activité sismique avec une magnitude de 6 sur l’échelle de Richter, la structure d’une maison en bois ne pourrait bouger que de quelques centimètres seulement.

  • Résistance au feu

Peu de gens le savent, mais une maison en bois est potentiellement très résistante face au feu. En effet, si dans une habitation en bois, un début d’incendie se déclare, une croute carbonisée pourrait instantanément se former. En conséquence, cela empêcherait la propagation du feu.

  • Résistance aux intempéries

Face à la neige, une forte pluie ou une canicule, une maison en ossature en bois pourrait très bien sans se dégrader. Par contre, lors d’une forte exposition répétée, le bardage de l’habitation pourrait vieillir plus rapidement.

Quelle serait la durée de vie moyenne d’une maison en ossature en bois ?

  • Pourquoi une maison en colombage pourrait tenir des siècles ?

Selon différents paramètres techniques, une maison avec une ossature en bois pourrait tenir des centaines d’années. Loin d’être des simples théories, la véracité de cette hypothèse se prouve par l’état actuel des différents vestiges en bois qu’on peut recenser en Asie, en Amérique et en Scandinavie.

  • Faut il obligatoirement utiliser des bois centenaires pour la construction ?

Idéalement, une maison en ossature en bois devrait se composer de bois issus d’arbres centenaires comme les chênes et les palissandres. Par contre, aujourd’hui ce n’est plus forcément obligatoire. Effectivement, lorsqu’on respecte bien les normes de constructions, l’épicéa, le sapin, le mélèze ou même le douglas pourrait fournir une meilleure résistance mécanique et pourrait bien se tenir face aux intempéries.

  • Comment bien entretenir une construction en ossature en bois ?

Bien qu’une maison en bois puisse avoir la même durée de vie qu’une construction en dur, il faut tout de même savoir bien l’entretenir.

    • Les entretiens périodiques à prévoir

En général, une maison en ossature en bois n’a pas trop besoin d’un entretien périodique en particulier. Par contre, la chose la plus importante, c’est de veiller à ce que la structure ne soit pas envahie par les termites. Par rapport à cela, si vous habitez dans une zone à haut risque d’infestation, vous devriez entreprendre un diagnostic termite au moins tous les 6 mois.

    • Quand repeindre le bardage ?

Au bout de quelques années, le bardage d’une maison en bois pourrait vieillir. A cet effet, pour lui redonner un coup de neuf, le plus simple serait de le repeindre. Pour cela, il faudrait avant tout entreprendre le dépoussiérage et le décapage du bois. Après, on peut appliquer la peinture. Pour ce qui concerne le choix de la peinture, l’acrylique reste la plus utilisée. Néanmoins, pour plus de longévité et pour un côté esthétique, il est surtout recommandé d’utiliser des peintures filmogènes.

    • Pourquoi utiliser de la lasure ?

En plus de la peinture, si votre maison en bois est particulièrement exposée à une très forte intempérie, il serait alors conseillé d’appliquer de la couche de lasure sur le bardage. Et dans l’idéal, il vaut mieux le faire au moins une fois par an.

Quels sont les autres avantages d’une maison en bois ?

En plus d’avoir une bonne longévité, une maison en ossature en bois propose également différents autres avantages. Déjà, il y a le faible coût de construction. Après, une habitation en bois propose aussi une meilleure performance énergétique en hiver ou offre plus fraicheur en été.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here