La capacité de prédire l'avenir est un souhait collectif de toutes les civilisations. Les techniques pour y parvenir sont donc les seules choses qui diffèrent d'un astrologue à l'autre. Le monde connu à travers l'histoire de beaucoup d'astrologues du plus délirant au moins. En plus de sa casquette de médecin, d'apothicaire, de poète et surtout d'astrologue diseur de bonne aventure, Nostradamus se démarque de la foule par l'exactitude de ses prophéties des siècles à l'avance. Grâce à ses différentes méthodes de prévision, l'icône française de l'astrologie a hissé cette science au sommet de son art. Un voyage à travers les méandres du temps nous montrera comment Nostradamus est devenu l'un des astrologues les plus célèbres.

Nostradamus : qui était cette star de l'astrologie?

De son vrai nom Michel de Nostredame, Nostradamus est né dans les années 1503 dans la région sud de la France. St Rémy de Provence a vu naître le prodige de l'astrologie. Cette ville est assez célèbre pour ses ruines romaines, dont l'Arc de Triomphe et les deux immenses mausolées. Très tôt, dès sa plus tendre enfance, Nostradamus a été séduit par ces vestiges de l'époque. Cela a sans doute poussé notre homme à cultiver une passion éperdue pour tout ce qui touche à l'Antiquité, en particulier pour les caractères écrits.

En octobre 1529, Nostradamus entre dans la prodigieuse faculté de médecine de Montpellier. Il a été expulsé peu après pour des raisons jusqu'alors controversées. Pour certains, son licenciement serait dû à des déboires avec ses professeurs de faculté. D'autres voient dans son bannissement le fruit de son côté apothicaire qui lui aurait valu une mauvaise réputation. Cependant, Nostradamus n'a jamais donné d'explication explicite pour son expulsion.

Les différentes facettes de Nostradamus

Nostradamus était, sans aucun doute, l'un des personnages les plus complexes de l'histoire. Cet homme portait à la fois les titres d'apothicaire, de devin, d'astrologue et de médecin. Autant vous dire que c'était un monsieur assez autodidacte et surtout avide de connaissances.

Il représente jusqu'à aujourd'hui une source inépuisable pour la créativité de divers auteurs. Les divers écrits historiques donnent une certaine image de la personnalité de l'homme. Les historiens brossent le portrait d'un personnage plutôt légendaire, au caractère fier, avec une certaine facilité à s'emballer.

Malgré tous les pouvoirs de Nostradamus, il est impératif de mentionner que l'astrologie est l'un des domaines les plus prolifiques connus de l'homme.

Nostradamus et l'âge d'or de l'astrologie

L'astrologue Nostradamus a fait ses débuts dans ce domaine un peu tard dans les années 1550. Puis a suivi l'âge d'or de l'astrologie. Du simple fermier aux têtes couronnées, tout le monde a adoré les prédictions de Michel de Nostredame. C'est aussi cette vie d'astrologue qui poussa ce génie à être rebaptisé Nostradamus en 1550 ; un clin d'œil à la langue des grands scientifiques, qui est le latin.

A cette époque, la science de l'époque ne faisait que faire ses premiers pas. La plupart des scientifiques considéraient l'univers comme une énigme qui soulevait plus de questions que de réponses. L'astrologie s'est ainsi révélée comme une discipline pour donner du sens aux événements célestes.

Comme lui, Nostradamus surveille les signaux du ciel (position des astres), les interprète puis les publie dans les almanachs. Pour cela, il écrivait des horoscopes, anticipait des présages, des prévisions et les vendait à grande échelle.

Ses prédictions étaient une référence conventionnelle dans le secteur agricole, dans la vie quotidienne, mais aussi dans le domaine politique. Nostradamus accumula ainsi une existence fructueuse en tant qu'homme à la fois astrologue et prophète.

Le secret du fabuleux succès de Nostradamus

Rétrospectivement, il est difficile d'imaginer le succès ostentatoire d'un astrologue au XVIe siècle, alors que peu de gens s'adonnaient à la lecture. Fait intéressant, le premier atout qui a alimenté Nostradamus était son célèbre livre The Prophecies. Ce joyau de 4 000 lignes est ambivalent avec un subtil mélange de français, de latin et d'occitan. Un style de langage incompréhensible ou déroutant dans lequel chaque lecteur peut laisser libre cours à ses fantasmes et ses peurs. Dans ses écrits, il utilise très peu d'articles, mais utilise des mots comme flamme, guerre, feu pour exprimer un drame à venir.

De plus, Nostradamus avait un intérêt particulier pour les sciences occultes. Par exemple, il a monté des spectacles centrés sur l'existence et la manifestation des esprits et avait plusieurs livres traitant du sujet. Outre l'astrologie, Nostradamus avait d'autres méthodes pour prophétiser l'avenir telles que :

– Bibliomancie : Cette dernière consiste à ouvrir un livre au hasard, puis à choisir une page puis une phrase et à l'analyser comme une prédiction à déchiffrer ; – Physionomie : cette méthode est utilisée par Nostradamus lorsqu'il s'agit de prophéties assez personnelles. Elle consiste à prédire l'avenir à partir de l'interprétation des traits du visage.

L'astrologue disposait donc de plusieurs techniques pour anticiper l'avenir. Ce qui lui vaut à cette époque un titre iconique.

L'incroyable notoriété de Nostradamus

Ses exploits firent très vite le tour des régions et Nostradamus fut sollicité en audience par d'éminentes personnalités telles que les monarques français.

En 1555, il est appelé à la cour royale par le roi de France lui-même. Au cours de ses nombreuses prédictions, Nostradamus avait prédit qu'un incident dramatique éclaterait à la cour. Par conséquent, il a été convoqué pour expliquer sa prophétie et l'interpréter.

Toute cette histoire a ramené la renommée de Nostradamus qui s'est proclamé prophète d'inspiration divine. À la suite de ces événements, l'homme prophète reçoit de multiples commandes d'horoscope de la part des grandes personnalités de l'époque.

Au cours de ses innombrables aventures en tant que médium, Nostradamus rencontre Catherine de Médicis (régente à l'époque). Charles IX (le prochain monarque) fut aussi une rencontre mémorable même s'il n'était encore qu'un enfant. De plus, il a reçu le poste de conseiller et de médecin du roi.

Les prophéties phénoménales de Nostradamus

Au cours de ses activités de divination, Nostradamus a prédit de nombreux événements qui se sont réalisés au fil du temps, même après sa mort.

la mort du roi

L'une des prédictions populaires de Nostradamus était la mort du roi mentionnée dans son célèbre ouvrage en 1555. En substance, dans le quatrain 35, siècle I de ce livre, l'astrologue a stipulé que le roi Henri II mourrait d'une blessure. dans l'œil contracté lors d'un duel entre ce dernier et le comte de Montgomery. Quatre ans après la publication du livre, Henri II mourut exactement dans ces conditions.

Pour les admirateurs de la diseuse de bonne aventure, cette succession de faits avérés est la preuve irréfutable de la véracité des prédictions. Des prédictions qui ne sont pourtant pas plausibles.

L'énigme de la prédiction de la profanation de sa tombe.

La prophétie de Nostradamus annonçant un succès triomphal après sa mort en fascinait plus d'un jusqu'alors. Pourtant, certains sont intrigués par sa prédiction des événements du 11 septembre. Celui qui contre toute attente mérite un Graal selon les fans reste l'énigme autour de la profanation de sa tombe. Après la mort de Nostradamus en juillet 1566, sa tombe est saccagée en 1791 par des soldats de la Garde nationale du Vaucluse. Étonnamment, ce dernier découvrit sur le torse squelettique du médium une plaque de cuivre avec la date précise du crime. Autrement dit, Nostradamus avait anticipé le colis et voulait inscrire cette date pour la postérité.

Plus de 450 ans après sa mort, Michel de Nostredame et ses œuvres restent inchangés au fil du temps. Le célèbre astrologue a su grâce à ses multiples facettes se construire une renommée planétaire. Les moindres détails de ses prédictions continuent de porter le nom du génie de l'astrologie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here