Des exemples de cas de tests fonctionnels peuvent être trouvés assez facilement. Ils permettent de voir si un logiciel, un site web ou autre fonctionne correctement et est prêt à être mis en ligne et utilisé par le grand public. Pour trouver un exemple de cas de test fonctionnel, il suffit de trouver la bonne page et d'avoir les bons contacts. Cependant, il ne faut pas être induit en erreur par des preuves qui n'ont rien à voir avec cela.

Exemple de cas de test fonctionnel

Les tests fonctionnels sont tous les tests effectués avant la publication d'une application mobile ou d'un site Web, par exemple. Cela permet de résumer les différents points à vérifier et d'être sûr de la fiabilité du produit. La plupart des tests suivent le même schéma, vous permettant de trouver des problèmes et de voir si tout fonctionne. Nous pouvons également appeler cela un cas de test. Chaque entreprise et entreprise a besoin, avant de lancer un produit, de réaliser une série de tests. Parce que si le produit est mis sur le marché et qu'il ne fonctionne pas correctement, ce sera un gaspillage d'argent.

Il y a donc un certain schéma à suivre pour vous assurer de ne manquer aucune étape. Pour commencer, il faut nommer le test, pour ne pas le confondre avec un autre. C'est donc votre pièce d'identité. Ensuite, ce test doit être décrit, en détaillant notamment les différentes caractéristiques et fonctions qui doivent être testées. Par la suite, il est nécessaire de formuler des hypothèses pouvant remplir les conditions. En fait, suivez simplement les étapes qu'un consommateur suivrait et voyez si chaque touche fonctionne correctement. Sinon, un développeur ou un autre expert devra supprimer l'erreur. Par exemple, lors de la création d'une application, il faut tester chaque bouton, chaque visuel et voir s'ils fonctionnent tous correctement.

Après avoir répondu à toutes ces étapes, il est maintenant nécessaire de collecter les données de test. Pour un test mettant en avant une application mobile, il s'agirait par exemple de récupérer le nombre de fois que l'utilisateur cliquera sur un bouton particulier. Ensuite, il faut définir les différentes étapes qui devront être réalisées. Pour l'application, cela consisterait à ouvrir l'application, à créer un compte, à donner votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Plus tard il faudra analyser le résultat, notant notamment combien de temps il a fallu pour créer le compte, etc.

Nous arrivons à l'avant-dernière étape. Ce sont les résultats réels. Il consiste à vérifier si l'application mobile fonctionne toujours correctement et que faire si ce n'est pas le cas. Enfin, il suffira de faire un "pass/fail", notamment en faisant des tests aléatoires ou volontaires dans les différentes parties de l'application. Cette étape est cruciale pour voir si l'application mobile peut aller sur le marché ou non, et si non, ce qu'il faut faire pour corriger les erreurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here